Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault réaffirme les avantages liés à l’absence de clients

Renault F1

Tandis que certains -Mercedes, pour ne pas la citer- multiplie les partenaires, précisément dans le but de progresser, d’autres, comme Renault, effectuent le cheminement inverse. Sauf que dans le cas du losange il ne s’agit pas d’un choix, mais de la conséquence de celui d’un tiers. Mclaren, en l’occurrence. Pourtant, Cyril Abiteboul nous loue -à nouveau- les avantages d’une telle situation.

Renault F1 : une politique à l’opposé de Mercedes

C’est par le biais du site officiel de la Formule 1 que Cyril Abiteboul s’est récemment exprimé. Sujet du jour, le fait que Renault ne dispose plus d’écuries clientes, à partir de 2021. Mais selon le tricolore, cette nouvelle situation permettra au constructeur de se concentrer sur lui-même. Sous entendant par la même que les résultats n’en seront que meilleurs. Si tel est le cas, c’est à se demander pourquoi, jusqu’ici, Renault acceptait de motoriser une autre équipe ?

« Cela va avoir un impact sur ce que nous pourrions faire pour 2021, du fait que lorsque nous avons plusieurs clients, et au vu de la manière de procéder de Renault, nous essayons toujours de satisfaire tout le monde afin de prendre en compte tous les commentaires concernant le package global, et ainsi de suite, pour que ce soit une distraction de moins. Nous pourrons nous concentrer sur nous. Et c’est tout. D’un point de vue économique, il n’y a absolument aucun impact, car nous vendons plus ou moins à un coût spécifique en raison du plafonnement des prix. Alors, franchement, ce n’est rien. C’est toujours satisfaisant de voir votre produit utilisé par plusieurs équipes, mais en ce qui concerne ce que nous devons réaliser et accomplir pour Renault, cela n’a absolument aucun impact ».

Pas d’impact, donc, pour Abiteboul, y compris sur le plan financier. Réaction d’orgueil ou réalité d’une situation isolée, propre au constructeur tricolore ? Car d’un point de vue basique, il semble évident que le fait de multiplier les partenaires/clients offre d’avantage de roulage et donc, plus d’informations et de retours sur les performances et la fiabilité d’un moteur. Et en l’absence quasi-totale d’essais entre les Grand-Prix, cette facette paraissait plutôt séduisante…

Néanmoins, selon les ressources humaines et financières d’un constructeur, la situation peu, effectivement, être différente. D’autant qu’il est vrai qu’une firme comme Mercedes peut s’appuyer sur des financements plus importants et surtout, un palmarès récent, lié à un moteur déjà arrivé à maturité. A l’inverse, chez Renault, tout reste à faire pour, enfin, viser la victoire en Formule 1…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR