Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault s’attend à être performante, au Texas

Si le Team Renault F1 reste cramponné à sa quatrième place au classement des constructeurs, l’affaire s’annonce tout de même complexe. Car, derrière, les Haas F1 font office de principales challengers. Et avec, désormais, deux pilotes marquant des points régulièrement, l’équipe américaine -qui jouera à domicile à Austin- paraît favorite. Pourtant, du côté du losange, on aborde le Grand-Prix des Amériques de manière positive.

Renault F1 : optimisme au rendez-vous

Visiblement, chez Renault, l’on s’attend plutôt à une bonne performance, sur la piste d’Austin. Ainsi, Nick Chester s’est attardé sur la physionomie du circuit et sur les qualités de la Renault, à priori compatible avec le tracé en question :

« Il faut une bonne efficacité aérodynamique, de bons appuis et peu de traînée, de la puissance et une monoplace prévisible et stable sur le plan des réglages. Sur ce dernier point, il n’y a rien de particulier à signaler, si ce n’est la grande variété de virages à affronter. Le troisième secteur devrait nous convenir et nous tenterons d’extraire le maximum de la voiture dans le premier secteur, plus rapide ».
 
« Nos deux pilotes aiment le circuit, en particulier Carlos, qui y semble de toute évidence à l’aise. L’an passé, il avait été impressionnant pour ses débuts avec Renault. Le tracé pourrait jouer en faveur de notre ensemble, mais les écarts sont tellement faibles en milieu de tableau que nous devrons exploiter tout notre potentiel samedi et dimanche. Seuls trois dixièmes de seconde pourraient séparer le septième du douzième sur la grille. C’est extrêmement serré. Nous devrons donc faire tout ce qui est en notre pouvoir pour sortir en tête de ce groupe ».

Un optimisme probablement renforcé par le fait que la principale rivale du losange au classement des constructeurs, ne s’est jamais révélée brillante, par le passé, sur le tarmac d’Austin. Néanmoins, gardons à l’esprit que les Haas F1 joueront à domicile et que, cette année, elles disposent du meilleur moteur du plateau, le Ferrari en l’occurrence. Aussi, la bataille pourrait être serrée sachant que Renault a souvent fait la différence en optimisant ses stratégies de course.

Ce week-end tout particulièrement, il faudra aussi composer avec la pluie, qui devrait empêcher les équipes de travailler pendant les essais libres. Voilà un élément incontrôlable, qui pourrait s’avérer crucial, dans l’optique de la bataille Haas/Renault au championnat.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR