Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault Sport, « meilleure des autres » [Bilan 2018]

Pour sa troisième saison en Formule 1 en qualité d’équipe à part entière, Renault Sport accroche difficilement la quatrième place du championnat Constructeurs. Le Mag Sport Auto fait le bilan du losange, le « meilleur des autres » en 2018.

Quatrième force faute de mieux

Contrat rempli pour Renault Sport F1. Dès le coup d’envoi des premiers essais hivernaux, en février dernier, le losange ne pouvait rivaliser avec les trois top teams que sont Mercedes, Ferrari et Red Bull. Et tout au long de la saison, en qualifications comme en course, l’écart entre Renault et ces équipes était bien trop important pour espérer un podium « à la régulière ».

Il ne restait donc que le titre honorifique de « meilleur des autres » à aller chercher. Pourtant, Renault ne partait pas favori. En effet, les Haas F1 Team semblaient bien plus performantes sur les premières courses de la saison. De la régularité et les bons résultats décrochés par Carlos Sainz, dont une cinquième place à Bakou, et Nico Hulkenberg aident ainsi l’écurie française à prendre le large au classement général dès le Grand Prix d’Espagne.

Mais la saison 2018 de Renault n’est pas parfaite pour autant. Le losange connait un passage à vide inquiétant entre les Grands Prix de Hongrie et du Japon. En l’espace de six courses, l’équipe ne marque que 12 points. Haas, concurrent direct pour la quatrième place, inscrit deux fois plus de points sur la même période, malgré une disqualification à Monza. Finalement, ce sont les sixièmes et septièmes places de Nico Hulkenberg et Carlos Sainz, acquises à Austin, qui permettent à Renault de sécuriser ce statut de quatrième force.

Regard tourné vers 2019

L’absence de podiums décrochés cette saison laisse un goût amer. Renault reste toutefois en accord avec ses propres objectifs, à savoir remporter des courses à l’horizon 2020-2021. L’arrivée de Daniel Ricciardo au sein de l’écurie française sera un vrai pas en avant vers cet objectif. Après le recrutement de Marcin Budkowski, ancien délégué technique de la FIA, Renault s’offre les talents d’un « top pilote ». L’équipe reste donc un acteur majeur de ce sport, malgré des résultats décevants en piste.

2019 sera une année décisive pour Renault Sport F1. Il n’y aura pas le droit à l’erreur pour cette quatrième saison dans l’élite depuis le come-back de 2016. Le duo très expérimenté Hulkenberg-Ricciardo sera l’un des meilleurs du plateau et Budkowski pourra enfin mettre sa griffe sur les monoplaces françaises. Le nouveau règlement permettra de redistribuer quelque peu les cartes, à Renault d’en profiter.

Et un premier signal fort vient d’être envoyé. A trois mois de la reprise, nous connaissons d’ores et déjà la date de présentation de la future Renault RS19. Preuve que le losange maîtrise la situation ?

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR