Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Renault Sport F1 veut maintenir la pression

Formule 1, Renault au salon de Genève (image, Renault RS)

Si un constructeur de l’ampleur de Renault ne peut se satisfaire d’une place « à la porte des points » en Formule 1, l’écurie d’Enstone -base de Renault Sport F1- s’en est plutôt mieux sortie qu’escompté pendant le Grand-Prix d’Australie 2016. Certes qualifiées en fond de grille, les deux RS 16 ont réalisé une course honorable sur l’Albert Park (Melbourne), pour finir aux places d’honneurs, c’est à dire à la porte du top dix, derrière les Toro Rosso et dans le rythme des Mclaren et autres Sauber. Un résultat encourageant compte-tenu du matériel à disposition (un ex-châssis Lotus) et qui semble donner du baume au coeur de Frédéric Vasseur, Team Principal de l’écurie tricolore.

Formule 1 : Renault, des évolutions au programme

S’appuyant sur une base finalement correcte, l’écurie Renault ne compte pas tirer un trait tout de suite sur cette saison de Formule 1 2016. Ainsi, outre l’arrivée de l’évolution du moteur Renault, planifiée pour le Grand-Prix du Canada, plusieurs améliorations châssis et aéro seront introduites, progressivement, en ce début de saison, histoire de permettre aux pilotes et à l’ensemble de l’équipe de poursuivre la progression vers les points, face aux Force India et Mclaren, comme l’indique Vasseur en personne :

« Si au soir des tests de Barcelone, on m’avait dit que la Renault tournerait dans le rythme des McLaren ou des Force India, j’aurais signé des deux mains « .

Vasseur poursuit : « C’est important pour nous de ­rendre une copie propre. Après l’arrivée, j’ai un peu pesté d’être passé à côté des points. Cela aurait permis de marquer les esprits, de récompenser les gars du travail fourni. C’est normal d’avoir ce sentiment. Mais il faut vite passer à l’après. On ne récupère pas six mois d’arrêt comme ça ! Cela prendra du temps ». 

« Une copie propre », voilà donc l’objectif de Renault F1 pour les courses à venir, notion qui passe également par la solidité de son duo de pilotes qui, aussi inexpérimenté soit-il, n’a pas démérité à Melbourne. Reste à savoir à quel point les deux hommes -et en particulier, Jolyon Palmer-, seront en mesure de poursuivre sur cette note dès que la RS 16 leur permettra de viser plus haut dans le classement. Car, dans la 2ème partie du tableau, en se battant hors des points, la notion de pression n’y est, évidemment, nettement plus relative.

Qualifications en Formule 1 : la mascarade

Kevin Magnussen et Jolyon Palmer devront donc poursuivre sur leurs efforts afin de démontrer leur valeur sur les prochains Grand-Prix. Prochain rendez-vous pour les deux hommes, dans moins d’une semaine, avec les essais libres du Grand-Prix de Bahrein de Formule 1.

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR