Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ricciardo en souffrance dans la Renault

Alors que l’on attend -logiquement- beaucoup de Daniel Ricciardo, le pilote australien vit un début de saison plutôt chaotique. Après ses débuts manqués, avec le losange, en Australie, ce dernier a terminé loin de son coéquipier, lors des premiers essais libres du Grand-Prix de Bahrein. En panne d’adhérence, Daniel cherche des solutions, notamment en conditions qualifications.

Daniel Ricciardo en quête de meilleur

Visiblement, Daniel Ricciardo (15ème à l’issue des libres 2) ne parvient pas à mettre au point sa monoplace de manière satisfaisante. Dans l’optique des qualifications, tout du moins. Car en rythme de course, il semble relativement satisfait de sa machine, bien que plusieurs points soient encore à améliorer : « C’était assez difficile, surtout sur la simulation de qualifications, dans l’après-midi« , a déclaré Ricciardo sur le site officiel de la F1. «Je veux dire, j’étais loin, alors nous essayons simplement de comprendre pourquoi. Je pense que sur les longs relais, avec un niveau de carburant élevé, cela nous a semblé redevenir un peu plus représentatif, mais j’estime que cela peut être mieux« .

D’ailleurs, d’après l’ex-pilote Red Bull, des pistes existent, dans l’optique de rendre sa Renault plus compétitive :

« Je vais essayer de bien répondre au lieu d’évoquer simplement mon besoin de d’avantage d’adhérence. Euh, traction ? Eh bien, il ne s’agit pas que de la traction, nous essayons d’améliorer certaines choses comme la maniabilité, la conduite et la réactivité de la voiture, par exemple. Je pense qu’il y a pas mal de choses qui sont en conflit les unes contre les autres, alors une fois que nous aurons éclairci tout cela, nous espérons que cela améliorera la traction« .

Mais ces propos de Ricciardo laissent aussi apparaître une certaine fébrilité, l’intéressé (et son équipe) n’ayant aucune certitude pour rendre la situation plus confortable. Difficile à comprendre lorsque l’on jette un œil aux chronos de son coéquipier (5ème des libres 2) qui incarne, pour le moment, le meilleur des autres. Bien qu’il faille rester prudent concernant les quantités d’essence embarquées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR