Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ricciardo victorieux, Vettel grand perdant (Shanghai, la course)

Scénario totalement inattendu sur le Grand-Prix de Chine de Formule 1, ce matin. Daniel Ricciardo s’impose brillamment, après la sortir d’une voiture de sécurité et quelques bévues de son coéquipier, pénalisé pour avoir sorti Sebastian Vettel. L’Allemand perd gros, aujourd’hui, alors qu’Hamilton s’en sort plutôt bien. Bottas et Raikkonen complètent le podium dans cet ordre.

Départ : Vettel pas tendre avec son coéquipier

Il fait nettement plus chaud, ce dimanche 15 avril 2018, à Shanghai, après un samedi relativement frais ayant souri Ferrari. Le retour de températures proches de celles vécues vendredi permettra-t-il à Mercedes de retrouver de sa superbe ? Dans quelle mesure la hiérarchie en sera bouleversée ? Une chose est sûre, sur la grille, ce sont les Ferrari qui ont l’avantage. Sebastian Vettel est en pole devant Kimi Raikkonen alors que Bottas et Hamilton suivent dans cet ordre, en seconde ligne.

8H10, heure de Paris, les feux passent au vert et Sebastian Vettel tasse son coéquipier, qui était mieux parti ! Pas très classe ! Bottas gagne, du coup, une place et passe deuxième. Mauvais envol pour Hamilton, qui rétrograde au 5ème rang. Verstappen, pour sa part, est troisième. Kimi a perdu deux places, suite à la manoeuvre de son coéquipier. Derrière, Hülkenberg est toujours septième mais Sainz a gagné deux places, il est huitième, devant Grosjean et Magnussen. La lutte Renault/Haas peu commencer !

Après trois tours de course, l’homme de tête dispose déjà de deux secondes d’avance sur Bottas, qui est talonné par Verstappen. A noter, le bel envol de Stroll, la Williams est déjà douzième, derrière Alonso. Les positions, dans le top dix, semble figées. Côté Mercedes, les choses ne s’améliorent pas. Lewis Hamilton se plaint déjà de ses gommes. En revanche, Valtteri Bottas a mis fin à l’hémorragie, il maintient désormais l’écart avec Sebastian Vettel.

7ème tour, Grosjean laisse passer Magnussen, une demande du stand Haas, en raison des stratégies différentes des deux pilotes. Mais Romain, fidèle à ses habitudes, n’est pas content. Ce qui peut se comprendre…Le tricolore est maintenant sous la menace d’Alonso, qui tente une première manoeuvre, sans succès. La Haas semble ne pas apprécier la hausse des températures. Pour ce qui concerne les hommes de tête, pas beaucoup de suspense pour le moment. Vettel et Ferrari paraissent maîtriser la situation. Une troisième victoire d’affilée pour l’ Allemand ?

Dans le douzième tour, Esteban Ocon change de pneus alors que Grosjean et Alonso sont toujours à la lutte. Le tour suivant, c’est Perez qui s’engouffre dans les stands, au même titre que la Renault de Sainz, qui repart 16ème. A ce stade de la course, nous pouvons d’ores et déjà confirmé que, quelles que soient les températures, les Ferrari sont supérieures à leurs concurrentes. Hülkenberg change également de gommes alors que les Haas restent en piste.

Pas de mouvements, non plus, du côté des six hommes de tête. Par contre, dans le peloton, les Renault dépassent des pilotes moins rapides, car en pneus usés. Il est vrai que la marque au losange a opté pour une stratégie audacieuse, au même titre que Force India. 17ème tour, c’est Grosjean qui s’immobilise, un arrêt un peu lent. Sans doute une conséquence de l’incident de Melbourne, imposant une grande prudence aux mécaniciens de Haas.

Daniel Ricciardo marque à son tour son arrêt, il est le premier des cadors à passer par son stand. L’Australien reprend la piste au septième rang, derrière Magnussen. Verstappen en fait autant, le tour d’après. Il sort au 5ème rang, derrière Hamilton, qui suit le mouvement. Mercedes veut tenter de passer Raikkonen…Lewis ressort 5ème, derrière Max. Vettel reste en piste mais Bottas change ses pneumatiques. Il reprend la piste au troisième rang. La Red Bull de Verstappen est, actuellement, la plus rapide en piste. Logique, il est en super-tendres, contrairement à ses adversaires.

Et c’est maintenant le leader qui passe par la case « box » ! Arrêt moyen et Bottas passe ! Incroyable ! Une Mercedes est en tête, personne n’y croyait il y a encore quelques minutes. Du moins virtuellement, Raikkonen étant toujours en piste. 23ème tour, c’est Vandoorne qui rentre. Par contre, Iceman reste en piste, assez étrangement. Quelle est l’idée de la Scuderia ? Ralentir Bottas pour aider Vettel ? Cela ne serait pas étonnant…Car Valtteri n’est qu’à 4 secondes de Kimi. Double peine pour le Finlandais de la no7, qui va à nouveau être sacrifié.

Et la Mercedes 77 est maintenant gêné par le leader ! Le plan de Ferrari se referme sur Bottas. Mais ce dernier finit par passer mais il a perdu du temps. En revanche, le « bon soldat » Raikkonen n’oppose aucune résistance à Vettel. Et Kimi s’arrête enfin. Il ressort sixième. Il a donc perdu deux places supplémentaires grâce à son équipe. A-t-on proposé un nouveau contrat à Iceman, pour l’an prochain ? Car tant de docilité semble suspect.

Mais la course continue et Sebastian mais Valtteri sous pression. Verstappen est troisième et Hamilton a gagné une place, offerte sur un plateau par la Scuderia. Il est quatrième, suivi de Ricciardo. Suivent donc, dans l’ordre, Raikkonen, Alonso, Hülkenberg, Sainz et Magnussen. Et accrochage entre les deux Toro Rosso, dans le 31ème tour. Gasly est pleinement responsable.

Et safety-car !! La course va être relancée ! Les Red Bull s’arrêtent. Hamilton gagne donc une place et se retrouve juste derrière…Vettel ! Il faut évacuer les débris consécutifs à l’accrochage entre Hartley et Gasly. Raikkonen a également gagné une place, il est cinquième. De son côté, Magnussen est désormais 7ème, à la faveur des arrêts des Renault. Suivent dans l’ordre, Grosjean, Alonso et Sainz.

Attention au restart car l’ingénieur de Verstappen lui demande d’attaquer immédiatement Hamilton…cela risque de chauffer ! Et c’est reparti. Bottas prend un parfait envol. Magnussen a perdu une place, face à Hülkenberg. Pierre Gasly écope d’une pénalité pour son accrochage. Nous attaquons le 37ème tour de course. Kimi se fait menaçant sur Verstappen. Mais Iceman est à son tour en danger, face à Ricciardo.

Devant, la Mercedes s’échappe. Alors que Daniel passe Kimi ! Il reste 15 tours et tout le monde se regroupe, derrière Sebastian. Et ne Néerlandais se sort en tentant l’impossible sur Lewis ! Nouvelle erreur pour Verstappen…Mais dans cette manoeuvre, la Mercedes a perdu du terrain sur la Ferrari. Et Ricciardo met maintenant la pression sur la flèche d’argent. Et il passe au prix d’une attaque très osée. Magnifique freinage…

Daniel pourrait s’attaquer prochainement à Vettel. Et Verstappen, de retour, recoller à Hamilton, quelle fin de course ! Et Max passe Lewis ! Il est quatrième. Puis Ricciardo attaque et déborde Sebastian. La victoire est jouable pour Red Bull. Puis c’est Kimi, qui se rapproche du champion du monde en titre. Et Verstappen sort Vettel ! Hülkenberg en profite pour passer la Ferrari, désormais 7ème. Hamilton va prendre des points à son rival, il est 4ème. Du coup Raikkonen est sur le podium, 3ème ! Tel est pris qui croyait prendre, chez Ferrari…

45ème tour, Ricciardo prend les commandes ! Bottas est deuxième. Mais il reste dix tours. Pénalité pour Verstappen ! Logique…Il perdra 10 secondes en fin de course. Devant, la Red Bull de tête s’échappe facilement…Une sixième victoire en carrière se profile pour le plus sympathique des pilotes de F1. Max revient sur Lewis et le passe. Reste à savoir s’il restera devant lui une fois sa pénalité appliquée. 48ème tour, Valtteri pourrait perdre une nouvelle place…face à son compatriote, qui remonte !

Derrière, Hülkenberg tient sa sixième place, suivi de Vettel, Alonso, Sainz et Magnussen. Pour Vettel, le calvaire n’est peut-être pas terminé puisque la Mclaren d’Alonso revient fort sur la Ferrari. Dans le même temps, Verstappen revient sur Raikkonen, lui-même collé derrière Bottas. Max va-t-il encore sévir ? Et Fernando passe Sebastian, désormais 8ème. Et Sainz se rapproche, lui aussi…

Dernier tour, Ricciardi signe le meilleur tour et s’impose ! Il devance Bottas, Raikkonen et Hamilton, car Verstappen sera pénalisé. Verstappen est classé 5ème devant Hülkenberg, Alonso, Vettel, Sainz et Magnussen. Au passage, Lewis récupère 8 points sur Sebastian. Le pilote Mercedes réalise donc une bonne opération.

1 : Ricciardo (Red Bull)

2 : Bottas (Mercedes)

3 : Raikkonen (Ferrari)

4 : Hamilton (Mercedes)

5 : Verstappen (Red Bull)

6 : Hülkenberg (Renault)

7 : Alonso (Mclaren)

8 : Vettel (Ferrari)

9 : Sainz (Renault)

10 : Magnussen (Haas)

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *