Le Mag Sport Auto

Formule 1 – Romain Grosjean, 1er dans le bac, dernier sur la grille

magnussen haas styrie

Même avec l’intervention de la pluie, chez Haas, rien ne va plus. Et bien que la chute des performances du moteur Ferrari cette année soit un handicap, sur une piste humide, il y avait matière à espérer quelque chose. Du fait du nivellement -relatif- des forces. Sauf que là encore, entre fiabilité fébrile et manque de constance, les Haas ont échoué. Du moins, concernant Romain Grosjean, qui n’a même pas couvert un tour.

Romain Grosjean bloqué dans les stands

Alors oui, lorsque Romain Grosjean est sorti dans le bac à gravier, en début de séance qualificative, les critiques ont du pleuvoir -sans mauvais jeu de mot. Sauf que le pilote Haas était déjà victime d’un (autre) problème. En effet, une perte d’énergie due à un refroidissement défaillant de l’unité de stockage mettait fin aux espoirs du tricolore. Résultat, pas le moindre tour couvert pour lui. Dommage, lorsque l’on sait que Romain est souvent à l’aise dans ces conditions humides…

« Nous avons eu un problème avec la pompe à eau ERS – elle ne fonctionnait pas, nous n’avons donc pu récupérer aucune énergie lors run. Donc, nous ne pouvions même pas faire de tour. C’est dommage car c’est une opportunité manquée je suppose« .

Néanmoins, Kevin Magnussen démontrait une nouvelle fois qu’un mince espoir existait. Qualifié en Q2, le Danois n’a pas démérité sur sol mouillé, sachant que ce type de conditions ne lui conviennent pas grandement, en général. Alors, que faut-il espérer pour la course ? Et bien si l’on se repose sur la prestation de Kevin dimanche dernier, il y a peut-être un peu de place pour marquer un point ou deux. Mais pour cela, il faudra que les autres équipes se prennent les pieds dans le tapis. Sachant qu’à l’heure actuelle, Haas se bat derrière avec Williams et Alfa Roméo…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR