Le Mag Sport Auto

F1 : Russell fait triompher Williams en Principauté virtuelle

williams russell

C’est sa seconde victoire personnelle cette saison, sur six épreuves déjà courues. Le pilote Britannique George Russell s’est imposé dimanche soir dernier lors du Grand-Prix de Monaco de Formule 1 virtuel, diffusé en direct sur Canal + Sport. De quoi faire rêver Claire Williams qui, dans le réel, ne dispose pas d’un matériel similaire à celui de la concurrence…

Fittipaldi-Schumacher : 1ère ligne de rêve à Monaco

Rappelons que dans la compétition virtuelle de Formule 1 (via F1 2029, le jeu vidéo officiel), toutes les monoplaces sont identiques en termes de performance. Aussi, à Monaco, les résultats obtenus en qualification comme en course auront fait rêver celles et ceux souhaitant voir du renouvellement dans la compétition réelle.

Ainsi, en amont de la très belle victoire de Russell et Williams, vainqueur après un long cavalier seul sans jamais avoir été menacé par qui que ce soit, les essais avaient, eux aussi, réservé leur lot de surprise. Car c’est sous la pluie que la séance en question a eu lieu. Une première, cette année. Et dans ces conditions, C’est Pietro Fittipaldi, au volant de la Haas, qui décrochait la pole position. Devant l’autre surprise du jour, David Schumacher, sur la Racing Point. Une première ligne de rêve, si l’on se réfère juste aux deux noms des hommes en question, en Principauté.

Williams déroule, Ferrari coule

Mais en course, rapidement, Russell prenait l’avantage pour mener la course tandis qu’ Arthur Leclerc (6ème sur la grille, juste derrière son frère) bondissait pour prendre la seconde place. Derrière, c’était le carnage -comme souvent- avec moult contacts dont la principale victime n’était autre que Valtteri Bottas. Pourtant brillamment qualifié dans le top 8 à Monaco, le pilote Mercedes se voyait repoussé à la dernière place. Il terminait finalement 11ème de la course.

A l’avant, donc, les pilotes Ferrari animaient les débats avec des styles de pilotage très agressifs qui permettaient à Arthur et Charles de pointer respectivement au second et troisième rangs pendant un moment. Mais après les ravitaillements et des stratégies très différentes d’un pilote à l’autre, les Ferrari perdaient gros. Au point que le plus jeune de la fratrie perdait finalement sa place sur la boite pour ne se classer que 5ème, à domicile. Il se consolait néanmoins avec sa victoire en F2, quelques minutes plus tôt.

De son côté, Charles parvenait tout de même à sauver sa place sur le podium mais derrière l’excellent Gutiérrez. Au volant de la Mercedes, le Mexicain profitait d’une stratégie osée à deux arrêts pour terminer dauphin de Russell. Alex Albon, pour sa part, prenait la quatrième place tandis que Fittipaldi complétait le top six. A noter aussi, le « crash » du PC d’Esteban Ocon à l’Atelier Renault. Bilan, ni qualification ci Grand-Prix pour le tricolore…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR