Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Samedi, Renault retrouve le sourire à Austin

Malgré des essais réduits à cause de la pluie, Renault Sport F1 a réussi sa séance qualificative hier soir aux Etats-Unis. Le losange place une voiture en Q3, celle de Nico Hulkenberg. Carlos Sainz partira onzième mais bénéficiera d’une stratégie pneumatique optimale pour la course.

Objectif double top 10 ?

La fin de saison se rapproche à grands pas. Renault Sport F1 reste solidement accrochée à sa quatrième place au classement constructeur. A l’occasion de la course à domicile de son plus proche rival, Haas F1, le losange a du sortir deux grands tours pour contenir ses adversaires. Privé de roulage vendredi, Nico Hulkenberg renoue avec la Q3 le lendemain. L’Allemand est septième, devant deux Haas !

Nico Hulkenberg, P7 : « Je suis assez satisfait de cette belle qualification où nous avons pu extraire tout le potentiel de la voiture. Pour être honnête, c’était assez difficile de trouver l’équilibre, car il y avait beaucoup de vent et cela se ressent au volant. L’équilibre change radicalement d’un virage à l’autre et cela rend les choses d’autant plus piégeuses quand les sensations ne sont pas au rendez-vous. Néanmoins, c’était la même chose pour tout le monde et nous avons tous dû essayer de faire des tours propres. J’ai attaqué autant que j’ai pu et je pense que nous avons réussi à être performants aujourd’hui. »

Carlos Sainz a eu nettement moins de chance hier. Le futur pilote McLaren manque la Q3 pour… deux millièmes de seconde seulement ! Sainz se contente de la onzième place sur la grille, toutefois il jouit d’un certain avantage. L’Espagnol pourra s’élancer avec les pneus de son choix, contrairement à son équipier Hulkenberg.

Carlos Sainz, P11 : « C’était une journée encourageante et c’est une bonne chose de voir que nous sommes à nouveau dans le coup. Je n’étais qu’à deux millièmes de la Q3. J’ai malencontreusement enclenché une combinaison sur le volant et j’ai perdu deux dixièmes dans le dernier virage. C’est frustrant, car cela veut dire que la Q3 était vraiment à portée. Les points seront toutefois attribués demain, donc je reste positif. Les courses sont d’habitude animées ici. On peut suivre les voitures et il y a des opportunités de dépassement qui pourraient rendre la course très intéressante. »

Aurélien Attard

One Comment

  1. Nicrob

    21 octobre 2018 at 14 h 12 min

    En contrepartie, les moteurs Renault pour Red Bull pourraient s’avérer très très poussifs pour ces derniers essais de fin de saison…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR