Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Sauber, Sutil, van der Garde, Perez dans l’ incertitude

Bien que toutes les stars de la Formule 1 n’aient pas encore été confirmées de manière officielles dans leurs écuries respectives (Vettel chez Ferrari et Alonso dans une écurie dont le nom reste à déterminer), le marché des transferts s’active depuis quelques semaines, notamment dans les moyennes et les petites équipes, qui font face à d’autres besoins, d’ordre financier notamment. C’est le cas de Sauber, actuellement en négociations avec un investisseur pour assurer son avenir en Formule 1.

Monisha Kaltenborn a profité de cette occasion pour revenir timidement sur son actuel duo de pilotes. Car si Gutiérrez apporte de l’argent à l’écurie Suisse, Adrian Sutil semble, de prime abord, le plus menacé des deux titulaires Sauber. Kaltenborn a toutefois tenu à dédouaner ses pilotes en précisant qu’il ne serait pas juste de juger Sutil et Gutiérrez sur cette saison-là, la plus catastrophique de l’histoire de Sauber en Formule 1 (c’est à dire depuis 1993).

S’agit-il d’un moyen élégant de ne pas nuire à l’image des deux hommes afin de ne pas leur fermer « d’autres portes », telle est la question. Car les rumeurs d’une non-reconduction de Gutiérrez s’intensifie alors que Sutil disposerait d’un contrat pour 2015, reste à savoir quelles en sont les clauses. De l’autre côté, l’actuel pilote d’essai de Sauber, Giedo van der Garde, vient tout juste d’assurer qu’il ferait son retour en Formule 1 en tant que titulaire la saison prochaine. Faut-il en déduire que Sauber l’aurait d’ores et déjà engagé pour la prochaine campagne ? Pas obligatoirement…

Car le pilote Néerlandais a récemment tweeté un message de félicitations à Nico Hülkenberg, tout juste renouvelé par l’écurie Force India Mercedes. Equipe qui, en parallèle, n’a toujours rien annoncé concernant le compagnon d’écurie d’Hülkenberg, le Mexicain Sergio Perez alors que ses résultats parlent clairement pour lui, particulièrement depuis plusieurs courses. Van der Garde a ainsi écrit ces quelques mots en réponse à Hülkenberg « J’espère que nous pourrons avoir de belles batailles en piste l’an prochain, comme dans le bon temps. ». De là à en déduire une titularisation du pilote de réserve Sauber chez Force India l’an prochain il n’y a qu’un pas, difficile à faire.

Et dans ce jeu des chaises musicales, des surprises restent possibles à tous les étages, Mclaren disposant toujours potentiellement de deux baquets alors que Lotus doit toujours officialiser le nom de son second pilote…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR