Le Mag Sport Auto

Formule 1 – Sotchi : Renault en 2e force ? Verstappen en a peur, en tout cas !

renault F1 russie sotchi

L’écurie Renault F1 semble bien partie, à Sotchi, pour enchaîner avec une nouvelle excellente course. Si l’on se fie aux performances de Daniel Ricciardo, tout du moins, Esteban Ocon étant toujours en retrait, face à son prestigieux coéquipier. D’ailleurs, même du côté de Red Bull Honda, on semble craindre la marque au losange, sur ce Grand-Prix de Russie de Formule 1. Bon signe…

Renault F1 : Ricciardo assume son statut de top driver

2ème le matin, en libres 1 puis 3ème l’après-midi, en EL2, Daniel Ricciardo a encore démontré que les circuits plutôt rapides convenaient bien à la Renault. Mais il reste tout de même à confirmer aujourd’hui, en qualifications. Car, en certaines occasions, les monoplaces tricolores ont souvent -cette année- affiché une baisse de régime dans cet exercice, par rapport au vendredi.

Toutefois, si tout va bien et que les deux pilotes ne se gênent pas (comme à Monza puis Misano), il y a matière à espérer la deuxième ligne pour l’Australien. La question étant de savoir s’il sera devant ou derrière Max Verstappen, qui craint d’ailleurs les voitures jaunes, en qualifications. Comme il l’a déclaré il y a quelques heures, après une séance plus difficile, pour Red Bull.

« Nous continuons de réaliser de très bons temps les vendredis, donc c’est agréable de nous revoir si haut aujourd’hui. C’est un circuit sur lequel je n’ai pas trop eu de succès et de confiance auparavant, donc cela me donne assurément un bon coup de pouce. J’ai beaucoup appris et j’ai montré un bon rythme sur chaque relais. Je pense que cela sera beaucoup plus serré demain, surtout entre nous et les équipes à environ deux à trois dixièmes derrière. Les qualifications devraient donc être extrêmement disputées, mais je retire beaucoup de confiance de cette journée et nous essaierons de tout mettre bout à bout pour le reste du week-end« , a déclaré Daniel Ricciardo au soir des premiers essais libres de Sotchi.

Une marge de progression pour Esteban Ocon

Pour sa part, Esteban Ocon a encore des progrès à faire pour atteindre le niveau de compétitivité de son compagnon d’équipe. Cependant, le tricolore semble savoir quoi faire pour progresser : « Je pense que c’était un vendredi plutôt bon. Nous avons essayé beaucoup de choses que nous devons maintenant assembler d’ici demain, donc je crois que nous sommes bien placés. Nous n’avons pas tout à fait trouvé les réglages parfaits sur la voiture, donc nous avons encore de la marge. Nous pouvons voir que la performance est là. C’est positif et c’est désormais à nous de faire le travail samedi. Il n’y a pas un seul secteur qui se distingue comme tous les virages sont assez similaires ici et nous semblons réguliers. Nous savons quoi faire demain. »

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR