Le Mag Sport Auto

Formule 1 : un 7ème pilote pénalisé au départ du GP de Belgique 2019

Dans un premier temps, Antonio Giovinazzi était supposé échapper à une pénalité, sur la grille de départ du GP de Belgique 2019 de Formule 1. Oui mais voilà, l’écurie Alfa Romeo Racing a finalement changé de stratégie. En effet, initialement, l’écurie de Hinwil souhaitait procéder à un retour vers l’ancienne spécification du moteur Ferrari. Choix qui aurait évité à l’ Italien de prendre une pénalité.

Formule 1 : Alfa Romeo pense à Monza…

Cependant, après mure réflexion, le Team a finalement choisi de conserver l’évolution Ferrari en question. Une décision qui entraîne la mise en fond de grille de l’ Alfa Romeo concernée. Car les mécaniciens vont devoir changer le moteur c’est à dire, piocher hors du quota prévu sur l’ensemble d’une saison. Et comme le prévoit le règlement, un tel changement équivaut à une place en dernière ligne.

Concrètement, c’est afin de conserver suffisamment de pièces pour le restant de la saison que l’écurie italo-suisse a fait ce choix. De plus, l’idée est également de permettre à Giovinazzi de disposer d’un moteur frais, sans prendre de pénalité, sur le Grand-Prix d’Italie. Epreuve à domicile pour lui-même, son équipe et le motoriste (Ferrari). Un circuit rapide où la puissance brute reste prépondérante.

Formule 1 : qualifications, Charles Leclerc hors pair, doublé Ferrari

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR