Le Mag Sport Auto

Formule 1 : un contact entre les deux Renault et un résultat catastrophique

esteban ocon

Alors que l’écurie Renault F1 avait récemment récupéré la troisième place du championnat du monde des constructeurs après une belle série, tout est allée de travers, dimanche dernier, à Istanbul.Un Grand-Prix de Turquie de Formule 1 dont le losange revient avec deux places perdues au classement, maintenant menacée par Ferrari.

Renault F1 : tout avait si bien commencé, dimanche, au départ…

A trois Grand-Prix de la fin du championnat de Formule 1 2020, l’addition est salée…Déjà, à l’entame du week-end turque, les Renault ne semblaient pas à leur aise sur cette piste particulièrement glissante. Mais avec l’arrivée de la pluie, l’équipe tricolore avait retrouvé quelques espoirs. Rappelons d’ailleurs qu’avant la longue interruption de séance, samedi, Esteban Ocon était en tête de la qualification.

Puis, dans la foulée d’une séance qualificative un brin frustrante mais loin d’être ratée, le départ semblait sourire au tricolore, troisième au premier virage…avant que son coéquipier ne l’envoie dans le décor ! Involontairement, bien entendu. Mais toujours est-il qu’après cet incident puis un second -accrochage avec Valtteri Bottas- Esteban devait rentrer aux stands pour changer de gommes. Et avec cette difficulté à faire monter les pneus en température sur ce tarmac imprévisible, le Français n’allait jamais trouver le bon rythme.

11ème sous le drapeau à damier, il terminait à quelques secondes de Daniel Ricciardo. Un seul point au compteur, l’addition est lourde pour l’Australien aussi. En effet, ce dernier y perd la quatrième place du classement des pilotes. Aussi, dans le championnat des constructeurs, Renault va devoir reprendre 18 unités à Racing Point, pour rêver encore du podium final. Chose qui ne parait pas totalement irréalisable, d’autant que les courses à venir pourraient favoriser la RS 20.

Les réactions des pilotes

Daniel Ricciardo – Départ : 5e – Arrivée : 10e
« Nous avons pris un excellent départ, mais je me suis retrouvé coincé entre Lewis [Hamilton] et Esteban au premier virage. Je n’avais nulle part où aller. J’ai touché mon équipier et il s’agit d’une situation que l’on veut toujours éviter. Nous avons perdu quelques positions dans l’incident, puis nous n’avons tout simplement pas réussi à faire fonctionner les intermédiaires quand nous les avions. À certains moments, on m’a dit que j’étais l’un des plus rapides en course, puis mes pneus étaient complètement morts quelques tours plus tard donc c’était un peu une loterie. J’adresse évidemment toutes mes félicitations à Lewis pour son septième sacre remporté de façon aussi dominante et impressionnante aujourd’hui. »

Esteban Ocon – Départ : 7e – Arrivée : 11e
« Nous avons connu une course difficile aujourd’hui. J’ai été touché deux fois au départ et cela a mis fin à nos chances de marquer de bons points. J’étais content de mon départ puisqu’il s’agissait probablement de mon meilleur envol cette année. J’étais troisième ou quatrième au premier virage avant ce malheureux tête-à-queue quand Lewis [Hamilton] s’est rapproché de Daniel, qui m’a touché à l’arrière. J’ai ensuite été percuté au neuvième virage, d’où une crevaison à l’arrière gauche. Dès lors, tout retour s’annonçait compliqué. Nous avons fait de notre mieux et nous allons vite tourner la page. Bravo à Lewis pour son septième titre mondial. »

Marcin Budkowski, directeur exécutif
« Le résultat d’aujourd’hui est très décevant. Daniel et Esteban ont manqué de chance en se touchant au départ. Daniel semblait compétitif dans la première partie de course, mais son rythme s’est considérablement détérioré après son deuxième arrêt et nous étions en difficulté avec ses pneus. Esteban a réalisé une bel effort pour finir onzième et nous ne pouvions pas espérer mieux après les incidents du premier tour et le manque de rythme en intermédiaires. Un grand bravo à Lewis pour son septième titre. Nous concentrons désormais notre attention sur les trois dernières courses à Bahreïn et à Abu Dhabi, où nous nous attendons à être plus compétitifs sur des surfaces plus conventionnelles et adhérentes et nous voudrons répliquer dans la lutte pour la troisième place du championnat. »

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR