Le Mag Sport Auto

Formule 1 : un règlement aberrant prive les fans de spectacle, en piste

C’est l’un des grands problèmes que traîne la Formule 1 moderne, une abondance de règles, totalement absurdes, pour certaines. Et une fois encore, ce sont ceux grâce à qui cette discipline vit, les fans, qui en font les frais. Ce vendredi 19 octobre, à Austin, les essais libres 2 du GP des Amériques livrent un bien triste spectacle. En effet, aucune Formule 1 n’a été aperçue en piste, alors que les spectateurs étaient au rendez-vous, sous leurs parapluies, dans le meilleur des cas.

La Formule 1 en souffrance…

En cause, un règlement qui interdit aux équipes d’utiliser plus de 3 trains de pneus « full wet » pendant un week-end de course. Autrement dit, à raison d’un train par session, en qualifications (Q1, Q2, Q3), impossible pour une équipe d’envisager de passer ces gommes pendant de simples séances d’essais libres. La réduction est, bien entendu, au coeur du problème, avec cette obsession parfois ridicule visant à limiter les coûts. Et si, dans certains domaines, cette philosophie est louable, dans d’autres, le résultat est tout bonnement catastrophique pour l’image de la Formule 1, déjà suffisamment critiquée sans en rajouter une couche.

Espérons que les pouvoirs sportifs modifieront rapidement ce point du règlement, tout bonnement inacceptable pour les fans et, les pilotes, qui se plaignent logiquement de cette situation. D’ailleurs, au nom d’une autre obsession des pouvoirs sportifs, la sécurité, il n’est pas normal que les pilotes soient potentiellement contraints de découvrir une piste passablement détrempée et les fameuses gommes « full wet », pendant des qualifications. C’est pourtant ce qui va probablement se produire, demain. Quelque chose ne tourne pas rond.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR