Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Verstappen aux forceps, Leclerc triste 2ème…

Ce fut un Grand-Prix passionnant, à l’issue duquel Max Verstappen s’est imposé, comme l’année dernière. Au prix d’une manoeuvre très « chaude », le Néerlandais a passé le Monégasque à trois tours de la fin. Bottas complète le podium.

GP de Formule 1 d’Autriche, le départ

C’est une première ligne inédite cette saison, qui se présente à nous. En pole position du Grand-Prix d’Autriche de Formule 1, Charles Leclerc aura à ses côtés Max Verstappen. Un vieux rival avec lequel le Monégasque n’a jamais eu d’affinités…voilà qui promet, pour le départ ! Surtout que derrière, ce sont les Mercedes qui s’élanceront depuis la 2ème ligne, suivies de Norris et Raikkonen. Autre intérêt de cette course, la probable remontée de Sebastian Vettel, 9ème sur la grille. Enfin, nous garderons un oeil sur Pierre Gasly, 8ème est sous la forte pression de Red Bull, après les récents propos de Marko.

Les pilotes, après un tour de mise en grille sans encombres, prennent place sur leurs lignes respectives. Les feux rouges s’éteignent peu à peu et, enfin, le départ est donné ! Le poleman réussit son départ alors que Verstappen cale ! Derrière, cela bataille ferme entre Hamilton, Norris et Raikkonen ! Hamilton est 3ème, devant Kimi puis Lando. Vettel est déjà 6ème ! Avec Gasly dans son aspiration. Mais il cède face à Max. Grosjean a complètement loupé son départ, le voilà 15ème.

Après 2 tours, Leclerc mène donc devant Bottas, Hamilton, Raikkonen, Norris, Vettel, Verstappen, Gasly, Giovinazzi et Magnussen. Charles s’échappe assez rapidement, avec ses gommes tendres. Superbe début de course d’Iceman, qui s’échappe et creuse l’écart sur la Mclaren. Alors que Sebastian passe Lando !! Chaud ! Voilà le quadruple champion du monde derrière son ex-coéquipier. On imagine que Kimi sera moins tendre que ces dernières années…Magnussen perd une place, au profit de Perez.

5ème tour, Vettel est juste derrière Raikkonen. Et ça passe pour l’Allemand, dépassement effectué pendant que la réalisation, comme toujours, nous proposait le replay du départ à un moment inopportun. Incroyable…Verstappen passe également Norris, désormais ciblé par Gasly. Après 8 tours, Leclerc compte 2,5s d’avance sur Bottas. Même écart entre les deux flèches d’argent. Pour sa part, la Ferrari no5 accuse une dizaine de secondes de handicap.

Visiblement, chez Haas, quelles que soient les températures, les monoplaces n’avancent plus. Magnussen est maintenant 14ème. Alors que Max s’attaque à Kimi et passe immédiatement. Le Finlandais est 6ème. A l’arrière, impressionnante prestation de la Williams de Russell, qui bataille avec les Toro Rosso et les Haas. Après un début de course très difficile, Kevin rentre aux stands pour troquer ses pneus tendres contre des durs. Décidément, l’équipe américaine est accablée. Drive Through pour Magnussen, qui va devoir repasser aux stands pour pour purger sa pénalité. Il avait bougé sur son emplacement, sur la grille, visiblement.

Dans le 14ème tour, Norris passe Raikkonen. Le Finlandais est maintenant attaqué par Pierre Gasly, qui ne ménage pas ses efforts. Mais, pour le moment, cela ne passe pas. Désormais, la Ferrari de tête compte quasiment 5 secondes d’avance sur la Mercedes no77. Dans le 21ème tour, Kubica change de gommes. Pour sa part, Hamilton semble souffrir. Il mord régulièrement sur le vibreur du premier virage et ses pneus paraissent déjà morts. Incroyable, Bottas rentre ! Les monoplaces en pneus durs sont déjà à l’agonie. Vettel s’arrête aussi et c’est un arrêt catastrophique ! La théorie du complot va reprendre de plus belle…Terrible pour Sebastian, qui était pourtant revenu dans la course au podium.

Puis Leclerc rentre aussi, le tour suivant. Hamilton est provisoirement en tête, devant Verstappen. Mine de rien, il y a eu un petit coup de bluff chez Mercedes, puisque Lewis reste en piste. Raikkonen, lui, rentre dans la voie des stands. Vettel est 6ème, devant Gasly, qui n’est pas encore passé aux stands. Meilleur tour en course pour le no44 qui tient mieux ses pneus que ses rivaux, finalement…Norris et Gasly changent de pneumatiques. Chez Mercedes, on prépare un nouvel aileron. Et ne no44 s’engouffre dans la les puits pour changer de pneus et d’aileron avant ! Pour l’heure, la stratégie de Lewis ne paye pas. Il aura, même, perdu du temps en restant trop longuement en piste. Nous verrons en fin de course s’il disposera d’un avantage ou non. 11 secondes d’arrêt, la victoire n’est même plus envisageable. Mais il peut se permettre une contre-performance, au championnat…

Verstappen est donc en tête, à mi-course, devant Leclerc, Bottas, Vettel, Hamilton, Sainz, Ricciardo, Norris, Raikkonen et Gasly. 32ème boucle, Max dans les stands. Et la Red Bull repart devant la flèche d’argent…Une place de gagnée pour la RB15. Alors que Sebastian signe le meilleur tour. Nouveau dépassement, de Pierre sur Kimi, cette-fois. Le tricolore y gagne la 9ème place.

Derrière, Norris vient enfin à bout de la Renault de Ricciardo, qui n’a toujours pas marqué d’arrêt aux stands. 44ème tour, c’est Max Verstappen qui s’offre le record du tour. Il devrait bientôt revenir dans l’aileron arrière de la Ferrari no5. Au tour de Gasly de se débarrasser de Ricciardo, à la fin du 44ème tour. Sainz dans les stands, ce qui replace Giovinazzi dans les points. L’Italien va-t-il enfin marquer ses premiers points en Formule 1 ? Verstappen est désormais calé derrière la monoplace de Vettel.

Malgré plusieurs tentatives, cela ne sourit pas au Néerlandais, pour l’instant. Et c’est fait ! 50ème tour, Max déborde Sebastian et grimpe sur le podium. Il compte 2,3s de retard sur Bottas, sa prochaine cible. Et arrêt aux stands pour Sebastian, incroyable ! Il monte des tendres. Ce qui offre la 4ème place à Lewis. De son côté, si le leader a su se faire oublier, il gère tranquillement son avance. Le parfum de la victoire se manifeste, pour Charles…

52ème tour, Verstappen est maintenant quasiment au contact du Finlandais volant. Ce Grand-Prix est loin d’être terminé. Dans le 55ème tour, Max se plaint d’une perte de puissance. Cela ne l’empêche pas d’attaquer et de passer son adversaire au prix d’un énorme freinage. Il est deuxième. Etonnante cette forme de la Red Bull de Verstappen, deux années d’affilée, sur un circuit pourtant défavorable sur le papier…Coïncidence, sans doute !

Et maintenant, c’est le leader, Charles Leclerc, qui peut trembler. Car Max Verstappen ne compte pas s’arrêter là ! 5 secondes à combler en 14 tours, c’est plus que jouable. De son côté, Sebastian Vettel aligne les meilleurs tours et revient fort sur Lewis Hamilton. Chrono battu par la Red Bull ! Le fils de Jos est véritablement survolté ! Et il va disposer de d’avantage de puissance, après requête à son ingénieur.

Il reste désormais 11 tours dans ce G.P et l’écart est descendu à 4 secondes, entre les deux premiers. 64ème tour, l’écart a fondu à 2,3s. Comme un symbole, Leclerc et Verstappen vont prendre un tour à Gasly. Et dans le 65ème tour, reste 1,5s d’écart entre les deux leaders. Un tour plus tard, le poursuivant est à moins d’une seconde de sa cible. Le DRS est activé. Leclerc ferme logiquement les portes. Et il y va !! Mais Charles tient bon, c’est très chaud ! Il sont côté à côte à plusieurs reprises. Et il retente, les monoplaces se touchent, Max est devant !

Autre dépassement, celui de Vettel sur Hamilton ! Il sauvera une quatrième place qui ne le consolera pas…Attention, investigation éventuelle à venir, suite à la passe d’armes entre les leaders. Victoire de Verstappen à domicile pour Red Bull, devant Leclerc, Bottas, Vettel, Hamilton, Norris, Gasly, Sainz, Raikkonen, Giovinazzi. L’Italien marque donc ses premiers points en F1.

  1. Verstappen
  2. Leclerc
  3. Bottas
  4. Vettel
  5. Hamilton
  6. Norris
  7. Gasly
  8. Sainz
  9. Raikkonen
  10. Giovinazzi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR