Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Verstappen compare l’implication de Honda à celle de Renault

Formule 1 : Max Verstappen

Si nombre d’observateurs craignaient le pire pour Red Bull, à l’occasion de son passage de Renault à Honda, il n’en a rien été…Tant sur le plan de la performance que de la fiabilité, d’ailleurs. Deux victoires et pas le moindre abandon pour Max Verstappen, voilà qui inspire le Néerlandais…

Formule 1 : Renault désormais derrière Honda ?

Oui, avec Honda, Red Bull Racing a sans doute trouvé le partenaire idéal. Un moteur fiable, performant et surtout, de nombreux kilomètres au banc d’essai, les japonais ont tenu leur promesse et même au-delà. Car l’an dernier à la même époque, les deux associés auraient sans doute signé de suite pour un tel bilan à la trêve estivale. Deux victoires, plusieurs podiums, une pole position et la troisième place de Verstappen au classement des pilotes (tout proche de Valtteri Bottas), la surprise est de taille.

Mais selon le Néerlandais, cela s’explique en partie par la fiabilité de Honda, qui permet à Red Bull de pousser d’avantage dans de nombreux domaines, pour atteindre les limites : « Oui, nous avions des casses mécaniques venant de la voiture et non du moteur l’an dernier, mais elles venaient aussi parce que nous ne disposions jamais la fiabilité nécessaire pour tester [la monoplace] jusqu’aux limites. Honda passe plus de temps sur le banc d’essai et ainsi nous trouvons nos limites sur les pièces de la voiture, on n’a jamais eu ça avant. Vous ne saviez jamais si votre voiture était assez solide ou non, et vous ne le découvriez que lorsque vous abandonniez, donc toute la préparation avant de se lancer dans une saison est bien meilleure. La voiture et l’unité de puissance sont très fiables ».

Et lorsque l’on compare cette philosophie et les résultats qui en découlent à ce qui se passe chez Renault F1, il y a de quoi se poser des questions. Oui, clairement, Honda a dépassé Renault, ne serait-ce que sur le plan de l’efficacité…Reste, maintenant, à Red Bull Racing de passer Ferrari au classement des constructeurs. C’est d’ailleurs -aussi- dans cette optique que la Direction a décidé de limoger Pierre Gasly et de le remplacer par Alex Albon. Pour quels résultats ? Nous serons fixés bien vite…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR