Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Vettel conjure le mauvais sort, Leclerc l’a en travers !

ENFIN ! Après plus d’une année complète sans victoire, Sebastian Vettel l’a fait ! En s’imposant à Singapour, l’Allemand confirme qu’il revient au premier plan et que sa motivation est intacte. Au grand damne de Charles Leclerc, mauvais perdant face à une stratégie Ferrari ayant avantagé son coéquipier…

Formule 1, Singapour, départ sans encombres

Après une pole totalement inattendue pour Ferrari et Charles Leclerc, l’heure est à la confirmation, côté Scuderia. Le Monégasque tiendra-t-il le choc face à la légende Lewis Hamilton ? L’autre référence du plateau, Sebastian Vettel, parviendra-t-il à se mêler à la fête ? Réponse d’ici moins de deux heures. Autre élément à surveiller, les incidents de course et stratégies qui en découleront. Car à Singapour, jamais un Grand-Prix n’a eu lieu sans l’intervention d’au moins une voiture de sécurité. Ce qui laisse des opportunités à des équipes moins bien côtées…A suivre.

Sur la grille de départ, un seul homme prend le risque de partir en pneus durs, Pierre Gasly. Les monoplaces se positionnent sur la grille de départ après leur tour de chauffe. Et c’est le départ ! Le poleman prend un un bon départ. Et, déjà, Vettel met la pression sur Hamilton. Alors que Charles prend le large. Beau départ de Magnussen, 10ème et de Gasly, 11ème.

Et Hülkenberg est aux stands. Sans doute une crevaison. Week-end noir pour Renault, pour le moment. Pour sa part, Russell change d’aileron avant. Sainz est aussi aux stands. Et l’arrêt s’éternise. 3ème tour, Hamilton passe à l’attaque et signe le meilleur chrono. Il est deuxième, devant Vettel, Verstappen, Bottas, Albon, Norris, Giovinazzi, Magnussen, Gasly. Parti depuis la dernière place, Ricciardo est 14ème.

Mais, comment attendu, cette course s’installe vite dans un train-train. Il faudra peut-être attendre les ravitaillements pour observer un semblant d’action. 6ème tour, enfin un dépassement à signaler. Ricciardo déborde Stroll. En tête, les six premiers se suivent de près, sans qu’aucune opportunité de dépassement ne se manifeste. Au point que Norris, meilleur des autres, ne pointe qu’à 3 secondes d’Albon. Leclerc roule-t-il volontairement moins vite ?

Derrière, cela chauffe entre Kvyat et Ricciardo et ce dernier passe ! Il est 12ème, désormais. Autre dépassement, dans la 12ème boucle, celui de Perez sur Kvyat. Daniil prend donc la direction de la voie des stands pour changer de pneus. Un tour plus tard, c’est Sergio qui monte de nouvelles gommes. A la fin du 16ème tour de course, Kimi Raikkonen s’engouffre dans la pit-lane.

19ème tour, Kevin Magnussen change de pneumatiques. Il reprend la piste au 14ème rang. Alors que Nico déborde Romain. A l’avant, c’est Valtteri qui met la pression sur Max, en délicatesse avec ses pneus. Vettel et Verstappen dans les stands ! Sebastian repart en pneus durs, tout comme la Red Bull. Gasly est provisoirement 7ème. Le leader dans son box ! Et Hamilton poursuit…Il reprend la piste derrière son coéquipier ! L’ Allemand réalise un superbe coup ! Hamilton pourrait perdre gros en s’arrêtant trop tard.

Logiquement, le Britannique reste en piste. Sans doute en misant sur une voiture de sécurité. Incroyable, au jeu des arrêts, Giovinazzi est 3ème ! Devant Gasly, Ricciardo, Stroll, Vettel, Leclerc, Verstappen et Hülkenberg. Bottas change de gommes lui aussi. Il ressort de justesse devant Ricciardo. Pour sa part, Albon passe Hülkenberg. Giovinazzi est deuxième, devant Gasly. Une voiture de sécurité qui prendrait la piste maintenant ferait le bonheur des deux hommes…

Si les Ferrari semblent bien parties pour réaliser un doublé Verstappen commence à les menacer. De son côté, Lewis n’a plus le choix. Il doit amener ses gommes le plus loin possible pour espérer s’imposer, à l’aide de circonstances de course. 6ème du Grand-Prix, le no5 va bientôt buter sur Stroll. L’autre bénéficiaire de l’erreur de Mercedes n’est autre que Bottas. Qui pourrait prendre des points à son rival pour le titre. Sauf retournement de situation.

Singapour, une Alfa Romeo en tête !

Et en voici peut-être un ! On demande à Valtteri de réduire son rythme de trois secondes au tour. En coéquipier modèle, le Finlandais s’exécute. Pas pour rien qu’il a été reconduit, sans dénigrer son talent. Le no44 dans son stand. Il va perdre la tête, c’est certain. Giovinazzi en tête du Grand-Prix de Singapour ! Lewis repart devant Valtteri. Sebastian se débarrasse de Lance et doit, maintenant, en faire autant avec Daniel. Par contre, Charles bute sur la Racing Point. Sachant que Max est dans son sillage…

En tête, Giovinazzi est sous pression. Car Pierre Gasly pousse fort. 29ème tour, la Ferrari no5 passe la Renault. Alors que la no 16 passe Stroll. Contact entre le Français et Vettel ! Mais sans grabuge, semble-t-il. Tandis que Max passe Lance. L’Allemand devrait bientôt prendre la tête, en passant l’Alfa Romeo, qui mène toujours. Et cela se produit dans le 31ème tour. Sebastian Vettel va peut-être, enfin, conjurer le mauvais sort.

Dans le même temps, Leclerc passe Ricciardo, imité par Verstappen quelques secondes plus tard. Stroll dans les stands. Puis Charles déborde Pierre. Et Max en fait autant le tour suivant. Le tricolore est dans son stand. Lewis passe Daniel et prend la 5ème place, derrière la Red Bull. Le no44 gagne encore une place en se défaisant de l’Alfa Romeo. Le no77 remonte également en passant la Renault puis Giovinazzi.

Contact ! Entre Ricciardo et Giovinazzi. L’Australien a crevé, suite à cette action. L’Italien rentre aussi dans son box. Et désormais, deux Ferrari sont aux commandes. Avec 5 secondes d’avantage pour le pilote germanique. Verstappen est troisième, suivi d’Hamilton, Bottas, Albon, Hülkenberg, Norris, Magnussen et Raikkonen. Crash et drapeau jaune ! C’est une Williams, après un accrochage entre Russell et Grosjean.

Safety-car en piste !

Safety-car, enfin ! De quoi relancer encore cette course ? En profitent pour rentrer dans les stands, Hülkenberg, Kvyat, Sainz, Giovinazzi. Etrange concernant ce dernier, qui s’était pourtant arrêté peu de temps avant l’interruption de course. Apparemment, Charles Leclerc n’est pas satisfait de la façon dont se sont déroulées les choses. Peut-être s’imagine-t-il, déjà, dans la peau d’un leader ? Il ne l’est pourtant pas. Officiellement…

Alors que la S.C est toujours en piste, un point sur le classement. Vettel mène devant Leclerc, Verstappen, Hamilton, Bottas, Albon, Norris, Magnussen, Raikkonen et Perez. Chez Ferrari, pas de consignes, les deux pilotes vont en découdre. En revanche, côté Mercedes, il semblerait que l’importante avance de Lewis sur Valtteri (sur le plan comptable) ait incité Toto Wollf à trancher en faveur de l’Anglais. Un choix logique, si l’on compare les performances des deux pilotes.

41ème tour, la course reprend ses droits. Vettel réussit parfaitement son envol. Gasly déborde Stroll et prend la 11ème place. Puis « Hulk » passe aussi le Canadien. Ce dernier est au ralenti, il a touché le rail. En tête, les Ferrari s’échappent pendant que la Red Bull retient les Mercedes. Par contre, la monoplace no16 talonne la no5 ! Perez au ralenti ! C’est l’abandon. Voilà qui offre la 10ème place, à Pierre. Voiture de sécurité en piste !

48ème tour, le troisième départ de ce Grand-Prix de Singapour de Formule 1 est donné ! Tout se passe sans incident. Gasly passe Magnussen, qui paraît à l’agonie avec ses pneus. Le Danois perd aussi une place face à Hülkenberg. Accrochage entre Daniil et Kimi ! Safety-car ? Et oui ! Superbe restart du no5 qui prend immédiatement le large. Il reste 9 tours dans ce Grand-Prix. Giovinazzi revient dans les points en se débarrassant de Magnussen. Ce dernier laisse d’ailleurs passer son coéquipier. 56ème boucle, le leader signe le record du tour en course. Mais Kvyat le bat dans le 58ème tour. Mais Valtteri fait mieux. Avant d’être dépossédé de son bien par Magnussen.

Et c’est fait ! Sebastian Vettel revient au sommet de la Formule 1 ! Le quadruple champion du monde s’impose de main de maître devant son coéquipier. Un doublé pour la Scuderia qui déjoue littéralement les pronostics sur ce circuit, défavorable sur le papier. Max Verstappen complète le podium. 4ème, Lewis Hamilton prend des points et se rapproche un peu plus de sa 6ème couronne. Mais l’Anglais n’a pas triomphé depuis 3 Grand-Prix.

Notons aussi le retour de Gasly dans les points avec la 8ème place, suivi de la Renault d’Hülkenberg. Giovinazzi conclut son beau G.P avec le point de la dixième place.

Place au classement de ce Grand-Prix de Singapour de F1

  1. Vettel
  2. Leclerc
  3. Verstappen
  4. Hamilton
  5. Bottas
  6. Albon
  7. Norris
  8. Gasly
  9. Hülkenberg
  10. Giovinazzi

Meilleur tour en course : Kevin Magnussen (Haas)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR