Le Mag Sport Auto

ePrix de Mexico, Di Grassi pleure, D’Ambrosio rit

Lucas di Grassi dans le stand Audi Abt

Terrible désillusion pour le vainqueur de l’ePrix de Mexico de Formule E, Lucas di Grassi, déclassé après l’arrivée pour poids non conforme sur sa monoplace du Team Audi Abt Schaeffler. Le Brésilien avait pourtant fait le travail en piste, en allant chercher la Dragon de Jérôme D’Ambrosio grâce à son FanBoost. Le Belge hérite donc de la victoire sur tapis vert et Sébastien Buemi, classé initialement 3ème, prend une 2ème place synonyme de leadership au championnat.

Formule E : D’Ambrosio heureux, Di Grasssi malheureux

Alors que Buemi, hier soir, repartait du Mexique passablement agacé par sa bataille face à D’Ambrosio, estimant que ce dernier n’avait pas été correct en fermant trop souvent la porte au suisse, le pilote Renault eDams conforte finalement sa position de leader au championnat, après avoir perdu le commandement durant quelques heures. Sébastien profite de la disqualification de Di Grassi (son écurie ne fera pas appel) pour compter, désormais, 12 points d’avance sur le pilote Audi Abt Schaeffler au classement général.

Formule E : la bonne opération de Renault eDams à Mexico

Renault eDams en profite pour placer une seconde monoplace sur le podium, grâce à Nicolas Prost, reclassé 3ème. Mais c’est surtout Jérôme D’Ambrosio qui repart satisfait de son week-end mexicain, ce dernier ayant réussi le grand chelem à savoir, pole position, meilleur tour en course et victoire. S’il reste 4ème au championnat, D’Ambrosio ne compte plus, désormais, que 2 longueurs de retard sur Sam Bird (DS Virgin), 6ème sous le drapeau à damier. Au championnat des écuries, Dragon Racing prend la 2ème place (derrière Renault eDams) au Team Audi Abt grâce, également, à la 4ème place du Français Loïc Duval.

Formule E : Vergne, la malchance le poursuit…

Au 5ème rang, Robin Frijns peut se féliciter de cette nouvelle grande performance aux commandes d’une monoplace (Team Andretti) loin du compte cette saison. Daniel Abt (Audi Abt) se classe 7ème, suivi de Nick Heidfeld (Mahindra), Stéphane Sarrazin (Venturi) et Bruno Senna (Mahindra). Pas de réussite, en revanche, pour Jean-Eric Vergne qui, parti 6ème sur la grille de départ, dégringolait rapidement au classement, pris dans les différentes luttes du peloton en début de course. Rendez-vous dans quelques minutes pour le classement complet de cet ePrix du Mexique de Formule E.

source

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR