Le Mag Sport Auto

Formule E : BMW tient ses promesses en Arabie Saoudite !

Pour sa première représentation en Formule E, BMW est en pole ! Le constructeur allemand, via son pilote Antonio Felix da Costa, s’élancera en tête de l’ePrix d’Ad Diriyah, en Arabie Saoudite. Le pilote portugais est suivi par la surprise Tom Dilmann en première ligne. Jean-Eric Vergne est septième.

Week-end perturbé

Après la pluie, le beau temps ! Les conditions difficiles de l’aube font place à un beau ciel bleu à Riyad, en Arabie Saoudite. Les Formule E n’ont que très peu roulé avec une seule séance d’essais libres d’une durée de quelques minutes. Ce programme d’entraînement tronqué force les organisateurs et la direction de course à repenser le planning de l’ePrix.

Les qualifications sont directement impactées. On oublie les traditionnels quatre groupes et la superpole qui font place exceptionnellement à deux sessions d’un quart d’heure. Les onze pilotes les mieux classés sur la campagne 2017/2018 s’élanceront dans le premier groupe. Une aubaine pour les rookies, à l’image de Stoffel Vandoorne ou Felipe Massa, qui seront dans le second groupe et qui bénéficieront d’une piste sèche et donc plus performante.

Qualifs agitées

Tom Dilmann, pilote NIO, part le premier et enchaîne les tours rapides avant d’entamer son unique tentative à 250 kWh. Et cela lui réussit, le Français signe le deuxième temps provisoire, juste derrière la BMW d’Antonio Felix da Costa. José Maria Lopez est troisième, sur Dragon, tandis que le champion en titre Jean-Eric Vergne ne peut faire mieux que le sixième chrono.

La deuxième séance qualificative est interrompue avant d’arriver à terme suite à l’immobilisation en piste de Maximilian Gunther. Le pilote allemand, anciennement en Formule 2, est la nouvelle recrue de l’équipe Dragon. Le drapeau rouge est présenté. Cela laissera trois petites minutes aux dix autres pilotes pour compléter leur tour qualificatif !

Lorsque les débats reprennent, personne ne semble en mesure d’aller chercher le temps canon de da Costa. Dans le dernier virage de la dernière seconde de la séance, Felix Rosenqvist, remplaçant de Pascal Wehrlein ce week-end, tape le mur ! Cela force plusieurs pilotes à soulager l’accélérateur et surtout, cela assure la pole pour BMW pour sa première course en Formule E.

Riyad : Le top 10 des qualifications

  1. Antonio Félix da Costa (BMW)
  2. Tom Dilmann (NIO)
  3. José Maria Lopez (Dragon)
  4. Sébastien Buemi (Nissan e.Dams)
  5. Stoffel Vandoorne (HWA)
  6. Sam Bird (Envision Virgin)
  7. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah)
  8. Robin Frijns (Envision Virgin)
  9. Jérôme d’Ambrosio (Mahindra)
  10. André Lotterer (DS Techeetah)

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR