Le Mag Sport Auto

Formule E : ePrix de Paris, Jean Eric Vergne vainqueur royal aux Invalides

Il n’aura jamais été inquiété. A domicile, Jean Eric Vergne remporte l’ePrix de Paris et conforte encore plus son avance au championnat. Parti sixième, Lucas di Grassi gâche la fête Techeetah et termine sur la deuxième marche du podium. Sam Bird termine troisième… sur troies roues !

Sur place pour couvrir la course, Le Mag Sport Auto vous propose son résumé de la course.

Vergne, l’irrésistible parisien

La course démarre sur les chapeaux de roue avec un succession d’incidents dans le premier tour. Qing Hua Ma, qui remplace Luca Filippi chez NIO ce week-end, cale au départ ! Les pilotes parviennent à contourner l’obstacle mais deux virages plus tard, Tom Blomqvist ne peut éviter la Renault e.Dams de Nicolas Prost. La Andretti détruit l’aileron arrière de la Renault, tandis que Mitch Evans tape également l’arrière de Blomqvist dans l’affaire.

La course est donc neutralisée le temps de quelques tours. A la relance, Antonio Félix da Costa, heureux qualifié, part dans l’échappatoire et plonge dans le classement… Le pilote portugais finira par abandonner au quatrième tour. Malheureux qualifié, Daniel Abt montre les crocs en course et effectue un festival de dépassements. Sept au total !

Renault n’a pas jugé nécessaire de faire arrêter Prost, qui roule sans aileron arrière… Mais au quatorzième tour, la direction de course présente le drapeau noir et orange au français, l’obligeant à s’arrêter pour réparations. Reparti loin derrière, voilà sa course terminée…

Devant, ça chauffe entre Lotterer, Bird et Vergne ! L’Allemand met la pression sur le Britannique, qui la met également sur le Français. A plusieurs reprises Bird tente un mouvement au freinage, peut-être pour intimider un Vergne imperturbable. Avec les changements de voiture qui se profilent, Sam Bird et Virgin doivent jouer le tout pour le tout.

Fin de course sous haute tension

Au moment des arrêts, les trois hommes de tête rentrent simultanément tandis que di Grassi continue pour une boucle supplémentaire. Si les positions restent inchangées devant, le champion du monde en titre parvient à « se faire » Maro Engel, solidement ancré en quatrième position !

Les arrêts ont fait du bien à Jean Eric Vergne qui s’échappe. Derrière, André Lotterer met la pression sur Sam Bird et tente une attaque que l’on pourrait qualifier de kamikaze au tour 36 ! Le geste n’est pas académique mais ça passe ! Quelques virages plus loin, di Grassi se faufile en toute discrétion et passe Sam Bird à son tour : le Brésilien est troisième. Cerise sur le gâteau Audi, Daniel Abt, décidément en très grande forme, fait sauter le bouchon Buemi au 44e tour pour le compte de la sixième place.

Dans le dernier tour de la course, André Lotterer cède face à di Grassi et passe la ligne à la sixième place. Devant lui, Sebastien Buemi, Maro Engel et Sam Bird… sur trois roues ! La Techeetah de Lotterer était au ralenti et Bird n’a pu l’éviter dans le dernier virage !!

Paris 2018 : Le top 10

  1. Jean Eric-Vergne – Techeetah
  2. Lucas di Grassi – Audi Abt
  3. Sam Bird – DS Virgin
  4. Maro Engel – Venturi
  5. Sébastien Buemi – Renault e.Dams
  6. André Lotterer – Techeetah
  7. Daniel Abt – Audi Abt
  8. Felix Rosenqvist – Mahindra
  9. Oliver Turvey – NIO
  10. José Maria Lopez – Dragon

https://twitter.com/FIAFormulaE/status/990245126768279552

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *