Le Mag Sport Auto

Formule E : Heidfeld et Sarrazin, le duo de Venturi

L’écurie Venturi, engagée dans le nouveau championnat de Formule 1 (100% électrique) vient à son tour -quelques jours après l’annonce de Jarno Trulli– d’annoncer la nature de son line-up de pilotes, duo placé sous le signe de l’expérience. Ce sont en effet Nick Heidfeld et Stéphane Sarrazin qui ont été sélectionnés par les dirigeants de l’équipe.

L’Allemand Nick Heidfeld s’est notamment illustré en Formule 1 chez Prost, Sauber, Williams, Jordan, BMW et Renault F1 et compte dans son palmarès 1 pole position avec Williams BMW (Nurburgring 2005) 2 records du tour en course (BMW Sauber) et un total de 13 podiums. La saison 20017 –avec BMW Sauber- aura été sa meilleure, Nick ayant terminé 5ème du championnat du monde de Formule 1.

Le Français Stéphane Sarrazin s’est quant à lui offert une brillante pige en Formule 1 au Grand-Prix du Brésil 1999 au volant d’une pourtant très modeste Minardi. Malgré sa performance, Stéphane n’a cependant jamais eu de seconde opportunité dans la catégorie reine. Il s’est toutefois illustré à nouveau au sommet d’une autre discipline, le championnat du monde des Rallyes (WRC), avec Subaru (meilleure classement, 4ème). Mais c’est ensuite en Endurance que le tricolore a su rebondir en terminant par exemple à trois reprises sur la seconde marche du podium des 24H du Mans (2007, 2009, 2013).

Avec ces deux nouveaux engagements, la Formule E confirme son potentiel  en tant que série de rattrapage pour les « oubliés » de la Formule 1. Une excellente nouvelle pour le public, qui profitera d’un spectacle hors norme avec un niveau de pilotage particulièrement élevé.

Place aux réactions des pilotes, communiquées par Venturi.

Nick Heidfeld :

C’est nouveau, et nouveau est synonyme d’excitant. C’est un sentiment très particulier de faire partie d’un projet qui démarre et qui va beaucoup apporter à l’avenir de la compétition et de l’automobile. Je me souviens que lorsque je débutais en karting, le développement durable n’était pas dans l’esprit des gens. Nouveau est également synonyme de découverte. Quand vous avez été impliqué dans la course automobile à un haut niveau pendant si longtemps, vous montez dans une nouvelle voiture et vous commencez à comparer avec ce que vous connaissez déjà. Je vais donc apporter des idées issues de mon expérience pour aider le team à obtenir les meilleurs résultats. Nous travaillerons en équipe pour trouver des solutions : aller de l’avant, c’est ce que j’aime. Préparer une voiture c’est vraiment intéressant et très satisfaisant quand la victoire est au bout.

Stéphane Sarrazin :

Faire partie de ce championnat est incroyable. Je suis très motivé à l’idée de prendre place dans une toute nouvelle voiture à la technologie innovante et de m’engager dans une nouvelle discipline. De plus, les circuits urbains promettent beaucoup de compétition et de luttes acharnées entre de très bons pilotes. Vous devez être performant pour faire rêver les gens. C’est une très bonne manière d’attirer l’attention sur les véhicules électriques.

J’ai trois ans d’expérience dans la compétition de voitures hybrides qui a introduit la notion d’efficacité en matière d’économie d’énergie. Le championnat FIA Formula E est encore une nouvelle étape. Ceci est très important et je veux faire profiter le team de mon expérience. Je suis très fier de courir pour Venturi, un pionnier renommé du véhicule électrique. C’est le futur.

Source et copyrights : Venturi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR