Le Mag Sport Auto

Formule E : Jean-Eric Vergne et DS fêtent le 14 juillet avec les titres

Jean-Eric Vergne Formule E

Le dernier E-Prix de la saison 2019-2020 de Formule E vient de s’achever. Si Robin Frijns l’a emporté, Jean-Eric Vergne et DS en sortent grands champions.

Alexander Sims est en pole position pour ce dernier départ de la saison. Un avantage que le pilote BMW garde au premier virage. Le départ est moins bon pour Frijns, passé par Sébastien Buemi, désormais second. De son côté, Jean-Eric Vergne s’envole prudemment, 11e, juste derrière Di Grassi. Tout va bien pour le français, pas pour son équipier, André Lotterer. L’Allemand est pris dans un crash, mais peut heureusement repartir. Il n’y a aucun abandon à signaler pour le moment.

Les premiers tours sont l’occasion d’activer les premiers « attacks modes. » Notez que ces derniers sont au nombre de 3 pour cette course, de quoi donner plus de temps d’attaque. Vandoorne, Frijns, Bird et Rowland, notamment, utilisent donc leur premier boost. Mais un crash de Lopez vient gêner leur progression. Le safety-car est en effet déployé, forçant les pilotes à ralentir, alors que l’Argentin et Lotterer (suite à de multiples contacts) abandonnent.

Sims parvient à s’échapper

Après quelques tours sous safety-car, la course est relancée avec encore 34 minutes à couvrir. Sims garde la tête, DI Grassi et Vergne les 10e et 11e places. Sur des stratégies différentes, le Brésilien active son attack mode, à l’inverse du Français.

Pendant ce temps, en tête, Alexander Sims parvient à s’échapper. Sébastien Buemi doit, lui, défendre sur Robin Frijns. Mais le néerlandais est à l’aise et se jette à l’intérieur du Suisse au premier virage. Il passe second au prix d’un dépassement de tous les risques.

Si ces trois pilotes se battent en tête, les hommes jouant le championnat sont un peu plus loin. Calquant sa course sur celles d’Evans et Di Grassi, Jean-Eric Vergne suit ces derniers dans leurs dépassements. Le francilien est dans le top10 et assure son championnat.

Frijns rattrape le leader

A 25 minutes du terme, le plan se déroule sans accroc pour le leader du championnat, mais plus pour Sims. L’Anglais voit Robin Frijns revenir dans ses rétroviseurs. Comme avec Buemi, le Néerlandais plonge au virage 1. Un dépassement gourmand, mais qui s’avère payant. Frijns est désormais leader.

Plus loin, Vergne est lui aussi en bagarre pour l’accession au top10. Le Français passe Da Costa sans difficulté au premier virage. Autre pilote en bagarre pour le titre, Mitch Evans remonte petit à petit, il est 6e. Di Grassi, un temps distancé, hausse à son tour le rythme et passe Vandoorne, puis Rowland pour la 7e place.

Voyant Evans et Di Grassi accélérer, Vergne passe également sur Vandoorne. L’unique DS-Techeetah encore en course est donc 9e. Des points importants, alors que Audi se rapproche dangereusement au championnat Equipes.

Vergne champion Formule E, ses poursuivants se déchaînent

A moins de 5 minutes du terme, la bataille la plus importante se situe pour la 2e place de la course. De quoi laisser Jean-Eric Vergne sans pression pour le championnat. De même, la place de vice-champion est plus disputée que jamais entre Buemi, Evans et Di Grassi.

Il ne reste que quelques mètres avant l’arrivée lorsque Mitch Evans et Lucas Di Grassi s’accrochent ! Robin Frijns s’impose, mais Jean-Eric Vergne et DS-Techeetah franchissent la ligne en champions. Sébastien Buemi est dauphin du Français au terme d’un week-end complètement fou. Le championnat FIA Formula E reprendra en fin d’année, les 22 (sous réserve de confirmation) et 23 novembre en Arabie Saoudite.

Le top10 de l’E-Prix de Formule E de New-York (course 2)

  1. Frijns
  2. Sims
  3. Buemi
  4. Bird
  5. Abt
  6. Rowland
  7. Vergne
  8. Vandoorne
  9. Da Costa
  10. Paffett

https://twitter.com/FIAFormulaE/status/1150508136513626114

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR