Le Mag Sport Auto

Formule E, Mexico ePrix, D’Ambrosio souffle la pole

Pour la troisième fois d’affilée dans le championnat du monde de Formule E, Sébastien Buemi a failli au plus mauvais moment, c’est à dire en qualifications alors que le pilote eDams Renault était, une fois encore, ultra-favori. Cette-fois, c’est le Belge Jérôme D’Ambrosio qui en a profité pour décrocher sa deuxième pole position de la saison, belle performance du Team Dragon Racing, qui semble sortir de son simple rang d’outsider…

Formule E : ePrix de Mexico, 2ème pour D’Ambrosio

D’Ambrosio signe donc la pole position de l’ePrix de Mexico, certes en profitant de l’erreur de pilotage de Buemi mais aussi et surtout grâce à sa maestria dans le moment le plus crucial, son tour rapide de super-pole. Auteur d’un tour pour ainsi dire parfait, le pilote Dragon Racing mérite amplement sa position de pointe sur la grille de départ. A ses côtés en première ligne, Nicolas Prost assure le service minimum pour le compte de Renault eDams.

En deuxième ligne, les deux Audi Abt Schaeffler auront un coup à jouer, mauvaise pioche pour Buemi, 5ème, qui pourrait faire les frais d’une stratégie d’équipe visant à protéger Lucas di Grassi (actuel dauphin de Buemi au championnat) en utilisant Daniel Abt (4ème) à bon escient. Si les DS/Virgin n’étaient clairement pas à la fête à Mexico, comme le confiait Sam Bird avant le début des qualifications, le Français Jean-Eric Vergne s’en est bien sorti en terminant 6ème, à un souffle de la super-pole, en dépit de sa position de départ désavantageuse à savoir, dans le groupe 1.

Formule E : les Français bien classés sur la grille de départ

Belle performance également -une fois de plus- d’Antonio da Costa, qui arrache une étonnante 7ème place sur cette grille de départ aux commandes de la modeste Aguri, désormais sponsorisée par le pétrolier Gulf. Au 8ème rang, Loïc Duval nourrira probablement quelques regrets alors que le Français disposait du matériel pour jouer la pole aujourd’hui, comme le confirme la prestation de son compagnon d’écurie, D’Ambrosio. Il devance Nick Heidfeld (Maahindra) et le 4ème Français, Stéphane Sarrazin (Venturi), qui complète et ferme le classement du top ten.

A noter par ailleurs, les deux crashs des Brésiliens Senna et Piquet, qui s’illustrent donc tristement en héritant de la dernière ligne de cet ePrix de Formule E de Mexico. Chez Andretti, pour la première fois de la saison, la féminine Simona de Silvestro se qualifie devant son coéquipier, Robin Frijns. La suissesse s’élancera 12ème tout à l’heure, au moment du départ. Place au classement complet des qualifications et rendez-vous à 23H00, en direct, sur Canal Plus Décalé, pour le départ de la course. Pensez également à voter pour le FanBoost, le tricolore Vergne pointant, à l’heure actuelle, au 3ème rang.

FE

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR