Le Mag Sport Auto

Formule E : Sims en pole à New-York, Vergne 12e

Formule E : Alexander Sims en pole à New-York

Alexander Sims a signé la dernière pole position de la saison 2018-2019 de Formule E à New-York. Jean-Eric Vergne est, lui, 12e sur la grille.

 Comme habituellement, le groupe 1 donne le tempo des qualifications Formule E. Poleman et vainqueur hier, Sébastien Buemi est le pus véloce des 5 premiers du championnat. Derrière lui, Mitch Evans s’installe en seconde position devant Di Grassi. Jean-Eric Vergne n’est que 4e, il devance alors Da Costa, 5e.

Place alors aux équipiers dans le groupe 2. Respectivement voisins de garage de Lucas Di Grassi et Jean-Eric Vergne, Daniel Abt et André Lotterer prennent les première et dernières places. Eux aussi équipiers, Frijns et Bird s’installent aux 2e et 3e rangs. Complétant ce groupe 2, Jérôme d’Ambrosio est 9e. Le top6 qualificatif pour la superpole est alors constitué de Daniel Abt, Robin Frijns, Sam Bird, Sébastien Buemi, Mitch Evans et Lucas Di Grassi. Les deux DS-Techeetah sont déjà éliminées.

Sims, Mortara, Wehrlein, Massa, Rowland et Vandoorne sont les 6 pilotes suivants à s’élancer. Ce premier est à l’aise et parvient à signer le meilleur chrono, suivi de près par Vandoorne.. Rowland termine 7e, Mortara 9e, Wehrlein 14e. Erreur pour Massa, qui tire tout droit et prend le dernier chrono.

Un dernier groupe crucial reste à passer. En effet, si l’un des 6 pilotes parvient à entrer en superpole et éjecter Sébastien Buemi, le Suisse perd toutes ses -maigres- chances d’être sacré. Si Alex Lynn est celui que tout le monde attend, c’est Gary Paffett qui se montre le plus menaçant. Mais Tom Dillmann gêne l’Anglais dans son tour rapide. Manquant la qualification pour un peu plus d’un dixième, Sims, Vandoorne, Abt, Frijns, Bird et Buemi sont donc en superpole.

Buemi s’accroche, mais Sims est le plus fort

Si Buemi est sauvé, il lui faut maintenant accrocher la pole. Premier à passer, il réalise un 1’09’’729 et met des chances de son côté. Mais Sam Bird peut tout faire basculer. Très agressif, le pilote Virgin est plus rapide dans le premier secteur, perd dans le second, puis ne reprend pas assez dans le dernier. L’Anglais se classe second et Buemi garde espoir. Une Virgin peut néanmoins en cacher une autre, puisque Frijns s’élance alors. Plus lent dans les premiers secteurs, il réalise une magnifique dernière partie de tour et bat Buemi. Avec 26 points de retard, ce dernier est désormais hors-course au championnat.

Daniel Abt prend la suite du néerlandais et tente de le battre. Mais moins à l’aise, il échoue au 4e rang provisoire. Un résultat qui se transforme en 5e place, Vandoorne prenant à son tour le 4e temps. Seul Sims reste alors à passer. Un dixième plus vite dans le premier secteur, le pilote BMW conserve 54 millièmes dans le second secteur. Tout se joue dans la dernière portion de tour, ou il prend la pole pour 95 millièmes de seconde.

Alexander Sims est donc en pole position pour la dernière course de Formule E de la saison. Une ulyime manche ou seuls Vergne, Di Grassi et Evans sont désormais en lice pour le titre. Avantage au français qui, si Di Grassi l’emporte avec le meilleur tour, ne doit scorer que 5 points. Si Evans s’impose avec le meilleur tour, Vergne n’aura besoin que d’un seul petit point pour être champion. Rendez-vous à partir de 21h55 pour le départ du dernier E-Prix 2018-2019.

Le top10 des qualifications de l’E-Prix de Formule E de New-York (course 2)

  1. Sims
  2. Frijns
  3. Buemi
  4. Bird
  5. Vandoorne
  6. Abt
  7. Rowland
  8. Evans
  9. Paffett
  10. Mortara

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR