Le Mag Sport Auto

Formule E : Vergne, la surprise de Buenos Aires (Course, résultats)

Alors, certes, nous pourrions nous aussi nous extasier devant la performance de Sébastien Buemi à Buenos Aires. Troisième sur la grille de départ, le Suisse s’est rapidement porté en tête pour aller recueillir sa troisième victoire d’affilée cette saison, réalisant ainsi le parcours parfait en Formule E, pour le moment. Mais au-delà de cette réussite du pilote Renault eDams, les supporters français auront apprécié la grande course réalisée par Jean-Eric Vergne, superbe deuxième sous le drapeau à damier…

Formule E à Buenos Aires : Buemi déroule, Vergne impressionne

Oui, Renault eDams est bel et bien l’écurie à battre, cette année et oui, Buemi semble maîtriser son sujet comme personne. Mais comme les victoires décrochées par les Williams, Mclaren et autres Mercedes ces dernières années en Formule 1, un succès aux commandes d’une monoplace dominatrice n’émeut que rarement les fans…Ainsi, il faut passer à la seconde marche du podium de cet ePrix de Buenos Aires de Formule E pour vibrer un peu. 2ème sur la grille, Jean-Eric Vergne a su se défendre au départ, face à Buemi pour prendre ensuite le commandement après un dépassement sur le leader -et poleman-, Lucas di Grassi.

En tête durant quelques tours, au volant d’une monoplace issue d’une écurie débutante en FE (Techeetah), JEV peut être fier de sa performance. S’il fallait voter pour l’homme du jour, notre choix se porterait très logiquement sur lui ! Congrats ! D’autant que, désormais, l’ex-pilote Toro Rosso et pilote d’essai de Ferrari en F1 pointe au 4ème rang du championnat des pilotes. De quoi donner du relief à son départ du Team DS/Virgin (quasi-inexistant en Argentine) à l’issue de la saison 2…

Lucas di Grassi complète le podium grâce à un deuxième run plus compétitif. Que s’est-il passé, pour le Brésilien, lors de la première partie de course ? Vraisemblablement, vu de l’extérieur, sa monoplace paraissait quelque peu en souffrance. Le pilote du Team Audi Abt Schaeffler parvient, toutefois, à limiter les dégâts au championnat. Il conserve le second rang, juste devant Nicolas Prost, 4ème à Buenos Aires et à nouveau dominé par son véloce compagnon d’écurie…Néanmoins, le résultat d’ensemble de l’écurie tricolore en Argentine lui permet d’accroître, encore, sa gargantuesque avance au classement des écuries…Etourdissant !

Au même titre que Renault eDams, les écuries Audi Abt, Dragon Racing et Nextev parviennent à placer leurs deux pilotes dans les points. Nelson Piquet Jr et Oliver Turvey (Nextev) terminent respectivement 5ème et 9ème tandis que Loïc Duval et Jérôme d’Ambrosio (qui se sont à nouveau frictionnés sur la piste) prennent les 6ème et 8ème places, encadrant ainsi Daniel Abt (Abt Audi), 7ème. José-Maria Lopez arrache finalement le point de la dixième place histoire de sauver le week-end de DS/Virgin. L’écurie franco-anglaise, transparente ce week-end, devra impérativement réagir au Mexique.

Seul Français hors des points, Stéphane Sarrazin se classe 13ème et meilleur pilote Venturi. Triste bilan aussi pour Mahindra Racing qui, comme DS/Virgin, assure le service minimum grâce au point ramené par Felix Rosenqvist, auteur du meilleur tour en course. Place aux résultats complets et classement de cet ePrix de Buenos Aires de Formule E 2017.

Formule E, Buneos Aires : classement de la course

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR