Le Mag Sport Auto

Gasly, Grosjean, Ocon : quel est notre meilleur élément, à Monaco ?

Pour les pilotes tricolores, le Grand-Prix de Monaco a longuement été celui « à domicile », en l’absence d’une épreuve nationale officielle. Ainsi, même si le Grand-Prix de France est de retour dans le calendrier de la Formule 1, la course monégasque reste chère dans le coeur des français. Alors, après deux séances d’essais libres courues jeudi dernier, lequel de nos trois mousquetaires est le mieux placé pour briller ?

Grosjean : tout pour réussir ? Oui, mais…

Sur le papier et compte-tenu des performances observées depuis le début de la saison, Romain Grosjean et sa Haas disposent d’un avantage important sur ses « rivaux » tricolores. Sur le papier…Car en pratique, la monoplace américaine n’est pas apparue particulièrement à son aise dans les rues de la principauté. Et si Romain s’en est bien sorti en EL1 (9ème temps), en EL2, lui et son coéquipier ont plafonné en fond de classement…au point de laisser Ocon et Gasly passer devant ! Mais côté expérience, Grosjean conserve un avantage très net sur ses deux concurrents, ce qui pourrait lui être bénéfique samedi après-midi.

Ocon : le plus mal loti…

13ème en libres 2, Ocon s’en est donc mieux sorti que Pierre Gasly, 14ème sans briller toutefois. D’ailleurs, en pratique, Esteban sera peut-être le plus handicapé à Monaco, en raison d’une Force India difficile à piloter et manquant cruellement de vitesse. Pourtant, l’an passé, le Français incarnait assez clairement LA meilleure chance de bons résultats, aux yeux des supporters de l’hexagone, sur l’ensemble de la saison (mais, déjà, Monaco et tous les circuits nécessitant peu d’appui ne leur étaient pas favorables). Alors, bien sûr, un exploit est toujours possible sur ce circuit. Mais gardons à l’esprit que, si d’aventure Ocon devançait ses deux compatriotes en qualifications, demain, cela serait principalement du à un brillant tour chronométré…Esteban est donc, déjà, condamné à l’exploit !

Gasly : même scénario qu’à Bahrein ?

Car outre la Haas de Grosjean, la Toro Rosso Honda pourrait, elle aussi, être supérieure à la Force India. Et si Pierre Gasly reste le moins expérimenté des trois, il est aussi le mieux placé au classement des pilotes avec 12 points au compteur, acquis en une seule fois, à Bahrein, à la suite d’une course exceptionnelle en matière de maîtrise, de maturité et de vélocité. La plus belle prestation d’un tricolore cette saison, d’ailleurs…A Monaco, Pierre paraît toutefois légèrement moins à l’aise que son coéquipier, Brendon Hartley. Ce qui pourrait le mettre plus ou moins au niveau de Grosjean et Ocon, qui vivent tous deux une saison compliquée. Ce qui redonne un avantage, psychologique, à Gasly…

Grosjean plus véloce en qualifications mais derrière Gasly sur la grille ?

Au final, il serait tentant de mettre une pièce sur Pierre Gasly, en vue de le propulser « meilleure chance française » à Monaco. Oui mais le pilote Toro Rosso ne paraît pas plus à l’aise que cela et peut-être, en difficulté face à son coéquipier. Néanmoins, sa monoplace -ensemble châssis/moteur- pourrait être la plus équilibrée, ce week-end. Côté potentiel, c’est bien sûr la Haas qui est favorite. Potentiel dont les deux pilotes n’arrivent pas à profiter pour l’instant, ce qui laisse planer quelques inquiétudes d’autant que Grosjean écopera de trois places de pénalités sur la grille. Par contre, Esteban Ocon semble le plus mal loti ce week-end, avec une monoplace qui ne devrait pas briller en principauté, sauf énorme coup d’éclat.

Alors, pour nous mouiller un peu, nous misons sur Romain qui pourrait être le plus véloce de notre contingent, à Monaco. Mais après pénalité, nous le voyons rétrograder…derrière Gasly ! Gasly, Grosjean, Ocon, c’est donc notre tiercé, dans l’ordre, concernant la grille ! A moins que la pluie ne s’en mêle…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR