Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Grand-Prix d’Espagne, les pneus seront-ils la clé ?

Formule 1 Pirelli

Dans la Formule 1 moderne, les pneumatiques sont devenus particulièrement cruciaux et font désormais partie intégrante de l’équation de n’importe quelle écurie souhaitant obtenir de bons résultats. La règle du manufacturier unique et les multiples règlements pensés en vue de relancer le spectacle et donc, l’intérêt pour les spectateurs et téléspectateurs ayant fait leur oeuvre (de manière positive ou négative, c’est un autre débat…), les pilotes ont été contraints de s’adapter. Mais à Barcelone, pour le Grand-Prix d’Espagne, ce facteur pneus devrait revêtir une importance supérieure, en comparaison avec les précédentes courses. Présentation de ce qui les attend à Barcelone, ce week-end…

Formule 1 : un nouveau mélange de gommes à Barcelone

Ce week-end, le Grand-Prix de Formule 1 d’Espagne visitera, une fois de plus, le tracé de Barcelone, très fréquenté par les supporters Français. Compte-tenu de son revêtement plus ancien que celui parcouru lors des premiers GP de la saison et, des températures parfois élevées en cette période de l’année, les écuries et pilotes auront fort à faire pour exploiter idéalement les pneumatiques Pirelli tout au long du week-end. C’est probablement à ce niveau que se situera la clé pour Nico Rosberg et Lewis Hamilton, favoris logiques de ce 5ème G.P de la saison.

Historiquement, Nico Rosberg a souvent profité de la course de Barcelone pour revenir dans le duel l’opposant à Lewis Hamilton. C’est donc sur ce dernier que la pression sera encore posée, après un début de saison calamiteux, en raison du facteur fiabilité, particulièrement fragile sur la monoplace de l’Anglais. Cette édition 2016 dérogera-t-elle à la règle ? Réponse d’ici quelques jours.

Grosjean : un pilote de Formule 1 en Nascar ?

Toujours est-il que niveau pneus, Pirelli apportera, à Barcelone, les « Orange dur »,qui feront leurs débuts en Formule 1 cette année. D’où, probablement, la crainte des pilotes, aucun d’entre-eux n’ayant sélectionné plus d’un train (minimum imposé par le règlement) de ce mélange. Les « Blanc Médium » (pneus plus polyvalents, fenêtre de fonctionnement réduite) et « Jaune Tendre » (meilleure marge de fonctionnement, plus performantes) seront par ailleurs au programme de ce week-end ibérique.

En matière de stratégie, si l’on reste fidèle à celles employées l’année passée, ce devrait être entre 2 et 3 arrêts aux stands, choix qu’avaient fait, respectivement, Lewis Hamilton et Nico Rosberg l’année dernière. Paul Hemberley, Directeur de Pirelli Motorsport, s’est exprimé au sujet de cette problématique des gommes à Barcelone :

« L’Espagne sollicite toujours les pneumatiques en raison de l’énergie absorbée par la gomme. Ce sera d’autant plus le cas cette année que la plupart des teams ont choisi de privilégier la sélection du mélange le plus tendre. Ils profiteront pour cela des données recueillies durant les essais hivernaux, bien que les températures seront ce week-end plus élevées. L’usure et la dégradation devraient donc l’être aussi, ce qui augure une large variété de stratégies pendant le déroulement du Grand Prix. »

Rendez-vous ce vendredi 13 mai 2016 avec les essais libres 1 du Grand-Prix d’Espagne de Formule 1 qui sera suivi, début de semaine prochaine, d’essais privés.

 

3 Comments

  1. Pingback: Formule 1 : Renault optimise avant Barcelone - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

  2. Pingback: Formule 1 : Renault optimiste avant Barcelone - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

  3. Pingback: Formule 1 : Raikkonen et Ferrari au sommet à Barcelone ? - Le Mag Sport Auto - Le Mag Sport Auto

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR