Le Mag Sport Auto

GP de Russie : qui à la place des Red Bull, Haas ou Force India ?

GP de Russie de Formule 1 : le programme et les horaires

Bien que rien ne soit encore officiel, il y a de fortes chances pour que les deux Red Bull s’élancent depuis le fond de la grille de départ, dimanche prochain, au moment de l’extinction des feux, à Sotchi. Alors, bien évidemment, cela libère la troisième ligne, qui pourrait être dévolue aux Haas…à moins que les Force India ne leur contestent ces places !

Formule 1 : Haas ou Force India, faites vos jeux !

Christian Horner l’avait évoqué il y a une semaine, le circuit de Sotchi sera très défavorable aux Red Bull RB14 propulsées par le V6 Renault. D’où cette forte probabilité -déjà évoquée par l’intéressé- de prendre volontairement plusieurs pénalités après avoir changé tous les éléments mécaniques sensibles composant le groupe propulseur au losange. Ainsi, Daniel Ricciardo et Max Verstappen pourraient prendre le départ depuis la dernière ligne, dimanche prochain.

Ce qui pourrait offrir une belle opportunité aux écuries Haas F1 et Force India, les deux principales favorites à la succession -très momentanée. Mais en se fiant à la configuration du tracé de Sotchi, Romain Grosjean et Kevin Magnussen devraient profiter d’un avantage non-négligeable, celui conféré par leur moteur Ferrari, sensiblement plus puissant que le Mercedes propulsant les Force India.

Néanmoins, les dernières évolutions apportées sur les monoplaces indiennes grâce au rachat de l’équipe (et l’injection d’argent allant avec) semblent porter leurs fruits, ce qui pourrait permettre à Esteban Ocon et Sergio Perez de prétendre à cette troisième ligne. A l’inverse, côté Haas, les évolutions se font de plus en plus rares. Voilà qui annonce, une course dans la course, derrière les intouchables Ferrari et Mercedes.

Par contre, les Renault, Mclaren, Toro Rosso, Williams et autres Sauber devraient se tenir loin de cette bataille, tout en sachant que deux places leurs seront dévolues en Q3. Toujours à condition que les Red Bull soient pénalisées…Mauvais week-end en perspective, donc, pour le constructeur Renault (en déficit de puissance), toujours menacé par Haas F1 dans l’optique du championnat des constructeurs. Car Nico Hülkenberg comme Carlos Sainz ne seront pas forcément qualifiés en Q3, samedi prochain, sauf surprise. Il faudra, donc, limiter la casse, en espérant que les rivales américaines se loupent le dimanche.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR