Le Mag Sport Auto

Gran Turismo : Fraga vainqueur en Nations Cup, Derrouiche sur le podium

Igor Fraga Gran Turismo

Au terme de 4 superbes courses, Igor Fraga s’est imposé en FIA Gran Turismo Nations Cup du Nürburgring. Rayan Derrouiche accroche un podium sensationnel.

Quatre courses sont au programme de la Nations Cup du Nürburgring. Deux demi-finales qualificatives, un repêchage et une finale. Dans ces premières, les 4 premiers sont qualifiés pour la finale, les deux derniers éliminés. Le repêchage offre également 4 places qualificatives. Puis les 12 derniers se retrouvent pour une longue finale, dans laquelle la stratégie prend également place.

Lopez et Fraga seuls au monde en demi-finale A

Placé en pole de la demi-finale A, Coque Lopez garde son avantage sur Igor Fraga au départ. Derrière, Manuel Rodriguez tente un incroyable freinage au premier virage et passe à la 4ème place. Mikail Hizal prend, lui, une pénalité et tombe au 6ème rang.

Fraga et Lopez partent alors en duo et en duel, puisqu’ils se battent. Le brésilien a finalement le dernier mot sur l’Espagnol. Rodriguez et Kononen sont les deux qualifiés suivants. Déception pour Hizal, qui ne termine que 8ème et doit passer par le repêchage. Baptiste Beauvois, le Français engagé dans cette demi-finale, se sauve in-extremis, 10ème. Kevin Pounder (11ème) et Salvatore Maraglino (12ème) sont, eux, éliminés.

Latkovski, Mangano, Derrouiche et Wong propulsés vers la finale

La demi-finale B est, elle aussi explosive. Sur le circuit de Goodwood, Sugawara est en tête mais descend petit à petit au classement. Après 4 tours le japonais passé par Mangano et Latkovski est 3ème, il ne résiste pas non plus à Rayan Derrouiche. Parti 7ème, le français réalise un dépassement d’école sur l’intérieur et accroche sa qualification.

3ème, il manque même de passer 2nd avec la bagarre entre les deux leaders. Mais Latkovski prend la tête et met fin à cette dernière. Les 3 premières positions sont désormais figées, ce qui n’est en revanche pas le cas de la 4ème et dernière place qualificative. L’occupant, Sugawara défend ardemment face à Brooks et Wong. Mais le honkongais parvient à passer et obtient son ticket pour la finale. Son compatriote, Li (12ème), est éliminé avec Kevelham (11ème).

Beauvois second du repêchage

Les pilotes non-éliminés et non-qualifiés en demi-finale se retrouvent alors pour un repêchage de 8 tours sur le circuit du Red Bull Ring… avec une spécificité météorologique, puisque la pluie fait son apparition ! Sous ces conditions, des favoris tels que Mikail Hizal, Adam Suswillo, Nicolas Rubilar sont au départ. Mais c’est notre français, Baptise Beauvois qui réalise la meilleure opération du début de course. 11ème à l’extinction des feux, il se bat pour la 3ème place en moins d’un tour.

Et cette bagarre pour la qualification est rude. Mais le français peut compter sur son fair-play et sur les erreurs des autres pilotes pour se créer une petite marge. Second derrière Suswillo, il devance Sugawara et Simmons, qui décrochent également leur place en finale. Le reste des pilotes, comprenant Hizal et Rubilar, est éliminé.

Fraga domine le début de finale

Deux français sont donc en finale de cette Nations Cup du Nürburgring. Une finale qui se dispute en 20 tours, sur le nouveau circuit fictif de Sardaigne (tracé A). Course monotype, tous les pilotes conduisent une Red Bull X 2019 Competition (monoplace de F1 extrême de Red Bull). Un véhicule ou la place de l’aéro est prépondérante, rendant les dépassements difficiles. Heureusement, les stratégies sont là pour relancer encore les débats. Tous les pilotes doivent s’arrêter 2 fois aux stands pour chausser les pneus soft, medium et hard.

Fraga est quoi qu’il en soit en pole position, devant Latkovski et Lopez. En soft avec une voiture qu’il connait sur le bout des doigts, le champion du monde en titre s’échappe en tête. Il rentre aux stands au tour 8, pour passer en medium. Plus économe avec ses gommes, Lopez garde ses softs un tour de plus.

Ressortant juste derrière Fraga, il se rapproche petit à petit du Brésilien. Mais avant d’avoir une bagarre, ce dernier rentre à nouveau aux stands pour chausser les pneus durs, les plus lents. Nous sommes au 16ème tour, Lopez reprend la tête avant de lui aussi rentrer aux stands pour prendre les hards.

Fin de course très mouvementée

Et l’Espagnol tente un coup de poker. Changeant simplement ses gommes, il ne ravitaille pas… et ressort en tête ! Mais si Fraga est pressant, Cody Latkovski l’est encore plus. Sur une stratégie différente depuis le début de course, l’Australien est désormais 3ème, en tendres et remonte comme une fusée sur ses adversaires !

Comme en Manufacturer Series vendredi, tout se joue à nouveau dans le dernier tour, avec un Latkovski bien plus véloce que ses adversaires. L’Australien passe d’abord sur Fraga. Mais il est percuté par ce dernier et perd sa position. Les 3 pilotes abordent alors le dernier virage… et Lopez tombe en panne d’essence ! Surpris, Fraga se décale au dernier moment et Latkovski derrière ne peut éviter le contact. Fraga profite de cette incroyable pagaille, prend la tête et va s’imposer dans cette compétition devant Latkovski.

Derrouiche arrache le podium Nations Cup Gran Turismo

Un dernier fait de course incroyable se produit alors. Revenu comme il le peut sur la piste, Lopez termine la course au ralenti. Cela permet à Rayan Derrouiche de rattraper et passer l’Espagnol… à quelques mètres de la ligne ! A l’image d’Anthony Duval, second ici-même l’an passé, le vice-champion du monde Manufacturer Series Gran Turismo en titre s’offre un podium pour sa première en Nations Cup.

Bon résultat également de Batiste Beauvois, qui, pour son premier World Tour, atteint la finale. Douzième avec la Red Bull X2019 Competition qu’il découvrait, il ne pourra que faire mieux à New-York. Le prochain World Tour se tiendra en effet dans la Big Apple (grosse pomme, surnom de New-York, ndlr) les 24 et 25 août. Une nouvelle chance de bien figurer voire même jouer la gagne pour les deux tricolores, qui seront présents.

Le classement de la Nations Cup Gran Turismo du Nürburgring

  1. Fraga
  2. Latkovski
  3. Derrouiche
  4. Mangano
  5. Sugawara
  6. Lopez
  7. Suswillo
  8. Wong
  9. Rodriguez
  10. Kononen
  11. Simmons
  12. Beauvois

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR