Le Mag Sport Auto

Gran Turismo: Hizal remporte la Nations Cup, les Français au plus haut!

Mikail Hizal (champion Nations Cup Gran Turismo) dans son playseat

Mikail Hizal a survolé la Finale Mondiale Gran Turismo Nations Cup, disputée ce week-end à Monaco. Avec quatre victoires en autant de courses, il remporte le championnat. Belles performances des simracers français, Baptiste Beauvois, Rayan Derrouiche et Pierre Lenoir. Les tricolores terminent respectivement 4e, 6e et 25e.

Personne ne pouvait arrêter Mikail Hizal ce dimanche 24 novembre. A Monaco, l’Allemand a éclaboussé la Finale Mondiale Gran Turismo Nations Cup de son talent. Grand favori après l’élimination d’Igor Fraga, tenant du titre, dès la demi-finale, il n’a pourtant pas chômé.

S’imposant lors de sa demi-finale, vendredi, le pilote RedLine passait à la finale sans ciller. En pole position de la course 1 pour 7 petits centièmes, devant Baptiste Beauvois, il capitalisait sur cet avantage pour offrir un véritable récital au plus haut niveau du simracing, le dimanche. Brillant mais aussi chanceux de ne pas subir d’accrochage, Hizal mettait tout bout à bout, pour s’offrir une première couronne FIA en Nations Cup Gran Turismo.

« Je me sens soulagé. C’était mon plus grand but, je voulais l’atteindre et maintenant que c’est fait, je suis juste reconnaissant, avouait le nouveau champion après-course. Une seule petite amertume, néanmoins, celle que son grand rival, Igor Fraga, ne se soit pas qualifié pour la finale: « Je voulais me battre avec lui jusqu’au bout mais malheureusement avec son erreur, il n’était pas là (…) Je suis cependant certain qu’il reviendra encore plus fort l’an prochain. »

Deux Français dans le top7

Pour les Français aussi, la Finale Mondiale Gran Turismo Nations Cup se déroulait de bonne manière. Plus en verve des tricolores, Baptiste Beauvois ratait la pole position de 7 centièmes lors de la qualification. De quoi néanmoins lui assurer la 3e place dans les deux premières courses.

Les rouages bien huilés du Haubourdinois se grippaient néanmoins lors de la 3e course. Percuté sur Le Mans, il devait effectuer une remontée pour finir 5e. Gagnant encore une place lors de la Grande Finale sur Interlagos, il manquait le podium final d’un petit point. Après un dépassement de Patrik Blazsan dans les tous derniers mètres.

 » Je suis un petit peu dégoûté mais très content du résultat final, glissait-il après coup. 4e, c’est ma meilleur performance de l’année, en Finale Mondiale en plus. J’ai un peu ragé après le contact, mais on m’a dit de ne jamais abandonner et je pense que j’ai effectué un bon comeback. Donc je suis content de ce résultat. »

Une bonne humeur tranchant avec celle de Rayan Derrouiche. Sacré champion Manufacturer Series 24 heures plus tôt, le Français passait à côté en Nations Cup. Sans sourire, il racontait sa « qualif ratée » (9e, ndlr) suivie « d’une course catastrophique sur Monza. Je ne ressentais ni la voiture ni le circuit et je finis 12e et dernier. De même à Spa, où il est impossible de dépasser et, sans surprise, je suis dernier. »

L’Alésien devait heureusement se ressaisir lors des deux dernière courses. 4e, puis 6e, il remontait à la 7e place au général. « J’avais une mauvaise stratégie lors de la dernière course, qui m’a quand même permis de limiter les dégâts, expliquait-il. Je remonte 7e au classement, ce qui n’est pas si mal après un début aussi compliqué. »

Autre tricolore engagé, Pierre Lenoir devait se contenter de la 25e place générale. Le pilote Race Clutch, déjà présent l’an passé, ne franchissait en effet pas les demi-finales.

Le classement de la Gran Turismo Nations Cup

Voici donc le classement de la finale catégorie Nations Cup, épreuve concluant la saison 2019 des FIA Gran Turismo Championships. Le tout dans un week-end de compétition simracing marqué par les venues de Lewis Hamilton et Max Verstappen. Mais aussi les annonces relatives au jeu de Mazda et Lamborghini. Les FIA GTC devraient selon toute vraisemblance entrer dans leur 3e saison l’an prochain.

  1. Hizal
  2. Latkovski
  3. Miyazono
  4. Beauvois
  5. Blazsan
  6. Lopez
  7. Derrouiche
  8. Maraglino
  9. Wong
  10. Mangano
  11. Solis
  12. Rubilar

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR