Le Mag Sport Auto

Gran Turismo : Toyota l’emporte dans un dernier tour incroyable

Gran Turismo

Vice-champion du monde à Monaco, Toyota a remporté les FIA Gran Turismo Manufacturer Series au Nürburgring. Tout s’est joué dans les derniers mètres.

Quatre courses sont au programme de la Manufacturer Series au Nürburgring. La première d’entre, disputée sur le circuit fictif de Sainte-Croix, est l’apanage de Lexus. Placée en pole, la groupe 4 (GT4) japonaise parvient à s’échapper grâce à la puissance de son moteur. Loin devant, elle laisse Toyota, Porsche,  Hyundai, Mercedes, Jaguar ou encore BMW se disputer les accessits et le top5.

Après 5 tours, Lexus l’emporte donc largement. Plus de 5 secondes derrière viennent Porsche, Jaguar, Toyota et Hyundai avec Stéphane Jeandenans. Un bon résultat pour le seul français engagé dans la compétition.

Les équipes n’ont pas le temps de souffler que déjà la seconde course démarre. Sur le nouveau circuit fictif de Sardaigne, toujours en groupe 4, la Lexus parvient à nouveau à s’envoler. Tout est plus compliqué pour la Toyota qui, en manque de puissance, souffre sur la ligne droite.

Une bagarre à 3 entre Mercedes, Porsche et Jaguar se dessine alors. Si cette première parvient à s’échapper, les voitures derrière recollent. La BMW, revenue dans le match tente un intérieur extrêmement audacieux pour la 2nde place. Ce mouvement fonctionne, mais l’Allemande sort de la piste juste après. C’en est fini pour elle. La Ford Mustang profite alors de la confusion pour prendre la 3ème place, mais Porsche repasse et résiste jusqu’au bout. Chevrolet prend la 4ème place in extremis devant Ford. Toyota est 6ème.

Lexus chute en Groupe 3

Il reste encore deux courses à disputer, et les groupe 4 font place aux voitures de spécification groupe 3 (GT3). Lexus est à nouveau en pole, pour une course de 6 tours sur le circuit de Monza. Un circuit rapide, dont la première chicane est propice aux accidents… et cela ne manque pas. Tentant un dépassement par l’extérieur de la Lexus, la Mercedes GT3 se retrouve coincée dans la chicane. Forçant le passage, Edward Williams envoie la japonaise en tête-à-queue.

Cette dernière repart avant-dernière. De quoi évidemment entraîner une pénalité pour la Mercedes. Toute cette agitation profite à l’équipe BMW, qui prend la tête devant Toyota et Audi. Profitant des aspirations, un paquet de 6 voitures se bat pour la victoire. Grâce à un dernier mouvement à l’entrée du dernier tour, BMW prend la tête et résiste à Audi et Mercedes pour s’imposer. Avec la dernière place de Lexus, le championnat est totalement relancé.

Un nouveau finish haletant

Une dernière course est encore à disputer. Elle aussi de 5 tours, elle se joue… sur la Nürburgring Nordschleife. Chaque équipe doit faire passer ses 3 pilotes au volant mais également chausser les pneus soft, medium et hard. Si BMW part en pole, c’est Audi qui prend la tête au premier virage. Un leadership que la R8 aux anneaux garde jusqu’à mi-Nordschleife. Juste avant le Karusel, c’est en effet Aston Martin qui s’empare de la tête.

Cela ne dure pas. En pneus tendres, Toyota prend le leadership au tour 2. Mais la Vantage GT3, malgré ses gommes mediums, parvient à garder le contact et même à prendre la tête, la Toyota économisant son essence.

Les kilomètres s’enchaînent, les pit-stops se succèdent et l’Aston Martin s’élimine sur un contact avec la Porsche. Devant, Toyota s’échappe en tête mais doit encore passer son train de durs. Tout l’inverse de la Mercedes, seconde, qui chausse les tendres. L’écart est de 10 secondes à l’entrée du dernier tour mais l’Allemande revient, forcément, très fort. Emmenée par Latkovski, l’Australien se colle dans l’aspiration de la Supra dans la ligne droite ramenant vers le circuit GP. Les deux voitures sont côte à côte dans les derniers virages, mais Bishop à l’intérieur parvient à garder l’avantage. Toyota s’envole vers la victoire et remporte la Manufacturer Series pour un point devant Mercedes !

Toyota remporte les Gran Turismo Manufacturer Series

Vice-champion du monde aux Finales Mondiales de Monaco en 2018, Toyota s’impose donc. Il s’agit du premier succès pour Tomoaki Yamanaka, seul pilote de Monaco à s’être qualifié pour l’évènement. Equipier de Latkovski avec Simon Bishop, Rick Kevelham s’impose alors qu’il découvre ces FIA Gran Turismo Championships :

« Nous n’avions pas de puissance dans les premières courses (en groupe 4, ndlr) et il était impossible de suivre la Lexus. La Supra (groupe 3, ndlr) était une meilleur voiture (…) mais nous avons eu des accidents à Monza et fini 6ème. Dans la dernière course, Yamanaka a fait un super relais en prenant la première place. Dans le second relais, j’ai creusé l’écart sur le second. La fin de course était compliquée et Cody a fait un bon tour. Mais il a essayé de doubler à un endroit ou il ne pouvait pas et est sorti de la piste. »

S’il s’attendait à avoir une bonne voiture, le néerlandais ne visait clairement pas la victoire. Ce malgré un excellent round hier, en Supa Cup, sur le Nürburgring :

« Je m’attendais à ce que la Supra soit la meilleure voiture, mais je n’espérais pas gagner, comme nous démarrions 6ème. La clé était vraiment de ne pas se crasher lors des premières courses pour avoir une bonne place sur la grille et essayer de prendre la tête lors de la dernière course. J’ai en tout cas aimé cette expérience, surtout au niveau des changements de pilote lors des courses. C’est quelque chose que l’on ne fait pas chez soi. »

Place maintenant à la Nations Cup, à partir de 18 heures ce soir.

Le top10 de la FIA Gran Turismo Manufacturer Series 2019 au Nürburgring

  1. Toyota (Bishop – Kevelham – Yamanaka)
  2. Mercedes (Latkovski – Valverde – Williams)
  3. BMW (Haywood – Aguilar – Tapai)
  4. Porsche (Blazsan – De Jesus – Carrazza)
  5. Lexus (Brooks – Bruzzi- Kawakami)
  6. Jaguar (Neto – Conomos – Leach)
  7. Ford (Wilk – Nishimura – Solis)
  8. Chevrolet (Kuntze – Kurohata – Li)
  9. Hyundai (Pounder – Healy – Stefounzy)
  10. Audi (Morimoto – Hunter – Grady)
  11. Aston Martin (Mendoza – Voon – Schut)
  12. Volkswagen (Young – Martins – Cortina)

https://twitter.com/thegranturismo/status/1142179717845585921

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR