Le Mag Sport Auto

Grand Prix d’Allemagne : les difficultés d’Hamilton et un nouveau record du monde pour Redbull

À Hockenheim, lors du Grand Prix d’Allemagne, l’Anglais Lewis Hamilton a connu de nombreuses difficultés. Après avoir mené la course pendant toute la première moitié, une mauvaise décision technique l’a envoyé dans le mur et directement à la onzième place. Résultat, un aileron endommagé et du repos prescrit. De son côté, l’écurie Redbull a battu un record du monde !

L’erreur tactique de Mercedes

En 2018, Lewis Hamilton avait rendu fous les fans de Formule 1 en passant de la 14e place à la 1re place lors du Grand Prix d’Allemagne. Cette année, c’est dans le sens inverse qu’il a surpris tout le monde en passant de la 1re place à la 11e place. Une défaite historique pour le coureur anglais habitué des podiums.

Cette défaite s’explique par une erreur tactique du coureur et de son écurie. Un changement de pneus malheureux que la pluie n’aura pas pardonné et qui aura envoyé la voiture dans le mur. Résultat, l’aileron est endommagé et le coureur a péniblement fini la course.

Le record du monde de Redbull

Pour Redbull, la course fut bonne. Non seulement Max Verstappen a fini premier, mais l’écurie a également battu le record du monde en changeant les quatre pneus de la voiture en 1,88 seconde. Une performance exceptionnelle qui fera pâlir d’envie l’Anglais moyen, surtout compte tenu de la réputation de lenteur du contrôle technique local.

Changer quatre pneus sur une Formule 1 en 1,88 seconde est un bel exploit et un nouveau record pour l’écurie Redbull. La marque de boissons énergisantes n’en est évidemment pas à son premier record du monde, mais celui-ci en est un qu’elle n’avait même pas essayé de battre, contrairement à la fois où elle avait fait sauter un homme en parachute depuis l’espace.

Du repos pour Lewis Hamilton

Sur Internet et les forums, les fans de Lewis Hamilton et ses détracteurs se déchaînent suite aux mésaventures du champion. Beaucoup profitent de l’occasion pour démontrer que le coureur anglais n’est pas un si bon pilote puisqu’il échoue à la 11e place dès qu’il pleut. Ses défenseurs rappellent son impressionnant palmarès sous la pluie : 8 victoires pour 9 courses.

En attendant, Lewis Hamilton a précisé qu’il était malade pendant le Grand Prix d’Allemagne, ce qui force le respect quand on constate qu’il a tout de même mené toute la première moitié de la course. Il a également annoncé qu’il allait se reposer jusqu’à vendredi, jour auquel il courra à nouveau en Hongrie.

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR