Le Mag Sport Auto

Hamilton, sublime pole position au GP de Formule 1 d’ Angleterre

G.P de Grande-Bretagne, qualifications – Grande performance de Lewis Hamilton, en Angleterre, le pilote Mercedes étant parvenu à battre des Ferrari pourtant redoutables, sur ce circuit, à la surprise générale. Sebastian Vettel s’élancera à ses côtés, suivi de Kimi Raikkonen.

Silverstone F1 : Q1, Williams fait peine à voir…

C’est parti dans cette séance de qualifications préalable au Grand-Prix de Grande Bretagne de Formule 1 édition 2018. Une séance qui débute sans la Toro Rosso de Brendon Hartley, absente suite à l’incident survenu en essais libres 3. Et cela débute très mal pour Williams qui, à domicile, perd déjà une monoplace. Lance Stroll est posé dans le bac à gravier. Drapeau rouge. Ce qui signifie que les pilotes disposeront de moins de temps pour obtenir leur billet pour la Q2. Toutefois, avec Hartley et Stroll, deux monoplaces sont déjà recalées.

15H09, heure de Paris, la séance reprend. Kimi Raikkonen est le plus prompt à s’élancer, en compagnie de son probable remplaçant (à court ou moyen terme), Charles Leclerc. Kimi signe logiquement la première véritable référence de cette Q1, devant Leclerc, Magnussen et Ocon. Mais Vettel est en amélioration. Au même moment, la Williams rescapée échoue, elle aussi, dans le bac. Incroyable situation, à Grove. Mais Sirotkin parvient à regagner la piste. Cet incident à réduit à néant les efforts de Sebastian, qui était en passe de prendre les commandes.

De son côté, Kimi améliore sa marque, battu par son coéquipier, qui signe un nouveau record au passage. De son côté, Lewis prend la seconde place, deux dixièmes derrière la Ferrari. Pour sa part, Bottas signe le troisième chrono, devant Verstappen et Raikkonen, alors que Ricciardo n’est que septième, derrière la Sauber de Leclerc, toujours à son avantage. Ocon, Ericsson et Perez complètent le classement du top dix provisoire, dans cet ordre.

Mais Alonso chamboule ce classement en réussissant le 8ème temps. Magnussen progresse aussi, le Danois est maintenant 9ème, juste derrière Grosjean, qui passe la ligne peu de temps après son coéquipier. Il ne reste qu’une poignée de secondes dans cette Q1 et Sainz, Vandoorne et Sirotkin ne sont pas qualifiés, à cet instant. C’est terminé pour le Belge et le Russe, qui n’améliorent pas suffisamment alors que Sainz arrache sa qualification…avant d’être sorti par son coéquipier ! Les recalés sont donc, dans l’ordre, Sainz, Vandoorne, Sirotkin, Stroll, Hartley.

Silverstone, la Q2 : Charles Leclerc l’a (encore) fait !

Le local de l’étape, Lewis Hamilton, est le premier à prendre la piste au lancement de cette Q2. Il est chaussé de gommes tendres. Mais il se loupe dès sa première tentative ! Bottas prend la tête quelques secondes plus tard, avant d’être battu par Sebastian Vettel. De son côté, Kimi Raikkonen rentre dans le rang en prenant la troisième place. Suivent dans l’ordre, Verstappen, Ricciardo et Perez.

Seconde tentative pour la Mercedes no44, qui signe un nouveau record de piste, sous les applaudissements du public anglais. A moins de 8 minutes du dénouement de cette Q2, Grosjean est le meilleur des autres, devant Magnussen, Ocon et Hülkenberg. Mais Leclerc améliore aussi, la Sauber se positionne au 9ème rang provisoire. Dans le wagon de tête, les quatre premiers ne se tiennent qu’en deux dixièmes. Par contre, les RB14 sont déjà décrochées et sous la menace des Haas F1, un peu comme en Autriche, avec un Ricciardo en retrait.

Il reste environ 4 minutes et à ce stade de la séance, ne sont pas qualifiés, respectivement, Hülkenberg, Perez, Alonso, Ericsson et Gasly. Mais les écarts restent faibles, ce qui signifie que ces cinq hommes conservent leurs chance à l’exception, peut-être, de la Toro Rosso. Et c’est reparti pour Hamilton, alors que les Ferrari restent aux stands.

Sous le drapeau à damier marquant la fin de la séance, Esteban Ocon n’améliore pas et reste dixième. Mais personne ne semble capable d’améliorer dans cet ultime run. Le classement reste donc le même, si ce n’est pour Gasly, qui passe Ericsson. Le Suédois subit, à nouveau, la loi de son véloce coéquipier. Sont donc recalés, Hülkenberg, Perez, Alonso, Gasly et Ericsson.

Silverstone, la Q3 : Hamilton au sommet de son art

C’est, désormais, la pole position qui est en jeu, dans cette ultime partie des qualifications. Raikkonen, Hamilton et Vettel sont en piste. Faudra-t-il, pour réussir la pole position, avoir le courage de conserver le DRS dans la courbe rapide de Silverstone ? Réponse à venir. Raikkonen sera le premier à signer une référence, en 1’26’296. Hamilton fait mieux, mais pour combien de temps ? Bottas est deuxième alors Vettel prend la pole provisoire, quel performance de l’ Allemand ! Il est devant pour 0,057s.

Après ce premier run, Sebastian est donc devant Lewis, Valtteri, Kimi, Max, Daniel (victime de la défaillance de son DRS) et Esteban. Les 3 autres pilotes n’ont pas encore réalisé de tour rapide. Les Haas, décalées, prennent finalement la piste. Elles sont suivies d’Hamilton, qui prend la piste relativement tôt. Magnussen coupe la ligne et prend la 7ème place alors que Grosjean échoue au 8ème rang, à deux dixièmes.

C’est reparti pour Lewis, derrière dans le premier secteur ! Mais il est devant dans le second ! Mais il glisse dans le dernier secteur ! Pole provisoire malgré tout ! Mais Vettel est en piste également. Il est néanmoins derrière sur le second secteur et l’Allemand échoue. Au même titre que Raikkonen, troisième sous le drapeau à damier. Pole d’Hamilton à domicile, une grande performance face à des Ferrari qui semblaient supérieures. Suivent donc Vettel, Raikkonen, Bottas, Verstappen, Ricciardo, Magnussen, Grosjean, Leclerc et Ocon.

Grand-Bretagne 2018 : qualifications, les résultats

1 : Hamilton (Mercedes)

2 : Vettel (Ferrari)

3 : Raikkonen (Ferrari)

4 : Bottas (Mercedes)

5 : Verstappen (Red Bull)

6 : Ricciardo (Red Bull)

7 : Magnussen (Haas)

8 : Grosjean (Haas)

9 : Leclerc (Sauber)

10 : Ocon (Force India)

11 : Hülkenberg (Renault)

12 : Perez (Force India)

13 : Alonso (Mclaren)

14 : Gasly (Toro Rosso)

15 : Ericsson (Sauber)

16 : Sainz (Renault)

17 : Vandoorne (Mclaren)

18 : Sirotkin (Williams)

19 : Stroll (Williams)

20 : Hartley (Toro Rosso)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR