Le Mag Sport Auto

Hyundai en WRC : le titre ou la porte ?

Hyundai en WRC le titre ou la porte

Grâce à son beau résultat au Rallye d’Italie-Sardaigne pointe en tête du championnat constructeurs à mi-saison. Une bonne dynamique même si le spectre des années précédentes est dans toutes les têtes. Présente depuis 2014 en WRC, la marque coréenne est toujours à la recherche de son premier titre. Une situation qui pousserait les pontes de Hyundai à poser un ultimatum à Andrea Adamo (Team Manager de Hyundai WRT).

Hyundai WRT, un succès pour ne pas quitter le WRC ?

Depuis 2014, Hyundai Motorsport a su décrocher 13 victoires… mais aucun titre. L’équipe, nommée Hyundai Shell World Rally Team, Hyundai Motorsport ou Hyundai Shell Mobis WRT suivant les années a terminé 4e en 2014, 3e en 2015, et vice-championne en 2016, 2017 et 2018. En 5 saisons, Hyundai n’a pas su décrocher un seul titre majeur en WRC, que ce soit chez les constructeurs ou chez les pilotes. Thierry Neuville, son pilote phare, a terminé vice-champion du monde ces trois dernières années.

Visiblement, la situation commence à agacer en haut lieu. Cette année, des décisions ont été prises afin de maximiser les chances de titre : arrivée de Sébastien Loeb pour 6 rallyes, licenciement de Michel Nandan (alors Team Principal), arrivée d’Andrea Adamo comme Team Principal, rupture des conditions du contrat d’Andreas Mikkelsen (qui devait disputer les 14 rallyes du championnat), arrêt du Hyundai Motorsport Driver development Program (HMDP) en WRC-2, …

Maintenant, le boss de Hyundai, Chung Mong-koo, aurait annoncé que sans titre cette année, l’aventure de Hyundai Motorsport en WRC s’arrêterait à la fin de la saison. Véritable envie d’arrêter les frais ? Coup de pression ? Simple rumeur ? Difficile de savoir exactement mais il est certain que malgré ses excellents line-ups et ses WRC de qualité, Hyundai n’arrive pas à triompher en WRC. Jusqu’à cette année ? La réponse en Australie ! On notera que Thierry Neuville et Sébastien Loeb ont déjà un contrat avec l’équipe coréenne pour 2020… Mais, on l’a vu avec Volkswagen, cela ne veut rien dire.

En tout cas, il serait dommage de perdre un constructeur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR