Le Mag Sport Auto

Interview de Benjamin Changarnier

Bonjour Benjamin, pouvez-vous vous présenter ainsi que votre team? Comment la passion du rallye vous est elle venue ?

Benjamin_Changarnier_clioJe m’appelle Benjamin Changarnier,je suis né le 16/04/86 et j’habite à Lamastre dans le nord de l’Ardèche.Je travaille en bureau d’étude en carrosserie. Depuis ma plus grande enfance je suis un mordu de sport mécanique, tout comme mon père qui m’a fait rentrer dans cet univers à travers le moto-cross que j’ai pratiqué pendant 10 ans (uniquement du loisir).Aujourd’hui encore il m’arrive de sortir la moto pour quelques tours de circuit, une discipline intéressante qui me permet de m’entraîner pour le rallye. A rajouter à cela un peu de footing et du vtt cela permet de garder la forme. La passion m’est venue tout naturellement. Mon père est un grand fan de sport mécanique. Déjà petit j’étais au bord des spéciales en tant que spectateur. Puis l’envie de conduire est devenue de plus en plus grande, l’obtention de mon permis a accentué les choses. J’ai tout d’abord continué à suivre les rallye en tant que caméraman en créant un groupe d’amis et réaliser des montages vidéo (Team rallye Ardeche). A 18 ans je ne pouvais pas me permettre de rouler en tant que pilote, le coût important tout d’abord ne me permettait pas en tant qu’étudiant de prétendre à prendre un départ. Puis j’avais la volonté de finir mon cursus scolaire sans le négliger (Bac +3).Une fois dans la vie active j’ai pu mettre de coté un budget pour réaliser ma passion. A cette occasion j’ai créée le LRT (Lamastre Racing Team) en 2009. Une petite association de passionnés unis autour de cette même passion qui est le rallye. Actuellement on doit être une dizaine de personnes qui ont chacun leur rôle dans l’assos et encore plus les weekend de course. Ces derniers étant contraignant à organiser, sans une équipe soudée et disponible tout au long de l’année je ne pourrais pas y arriver.


Pourquoi garder votre Clio N3 pour cette saison 2014 ?

Je garde la clio pour trois raisons. La première c’est à cause de l’aspect financier, nous n’avons pas autant de sponsors que nous voudrions et boucler le budget d’année en année devient de plus en plus compliqué. L’éventualité d’une nouvelle voiture devient donc compromise pour le moment. La deuxième raison est notre saison 2013, catastrophique avec trop de problème de fiabilité. On a donc préféré envisager 2014, non pas avec une nouvelle auto mais plutôt chercher à travailler sur la fiabilité, ce qui m’amène à ma dernière raison. Au regard des résultats sur les quelques chronos que l’on a fait en 2013 la performance est là. Je ne vois donc pas pourquoi changer d’auto pour le moment,on arrive à se retrouver dans le top 20 sur les rallye que l’on fait, ce qui est, compte tenu de la voiture que l’on a et du budget alloué, une excellente performance qui à mon avis ne pourrait pas être réalisable avec une autre voiture (coût trop important à gérer pour le moment).

Quels sont vos objectifs pour cette saison 2014 ?

Très simple : fiabiliser la voiture et renouer avec les podiums.

Avez vous apporté des modifications à votre auto pour cette nouvelle saison ?

Aucunes améliorations cette année, le groupe N ne nous laisse pas des possibilités infinies en terme de réglementations à l’heure actuelle notre clio après les évolutions de 2013 et au top. Si l’on est fiable les résultat seront là.

Aimeriez-vous rouler en dehors de votre région ? Si oui, quel(s) rallye(s) aimeriez-vous faire ?

Oui forcement la France est vaste et très différente, la nouveauté m’intéresse et permet de faire évoluer son pilotage. Toutefois les coûts de déplacement et la logistique, diminuent à l’heure actuelle notre capacité à évoluer en dehors de notre région. Mais toutefois l’intérêt ce porterait pour moi sur à peu près toutes les manches du championnat de France Asphalte. Déjà pour 2014 on a prévu Le rallye Lyon-Charbonnière qui est très réputé. A l’avenir, si le budget nous le permet, on pourrait très bien envisager un critérium des Cévennes, un rallye du var, voire, en étant un peu rêveur un Monte-Carlo. Ce sont pour moi des rallyes incontournables en France.

Quels sont vos meilleurs et plus mauvais souvenirs de votre carrière ?


benjamin_changarnier_mauveplat2011Le plus mauvais: Le rallye du mauve-plat 2011, à l’époque on roulait en 106 N2. On jouait pour la gagne. Mais je me suis fait piéger par un pont très humide, le train avant a glissé et on est allés traverser le mur du pont. Par chance la voiture est restée sur la route. Mais la voiture était détruite (caisse pliée,train avant arraché ….), et le pire est venu de mon compagnon de droite : il s’est retrouvé avec le dos bloqué, obligé d’être évacué en ambulance. J’ai passé de longues heures à attendre les nouvelles de ses résultats, qui heureusement, étaient assez bons, (tassement de vertèbres). Ce jour là a signé la fin de l’aventure pour mon copilote, il n’est plus jamais remonté dans une voiture de course.

Le meilleur : A l’inverse d’une grande majorité de personnes ce n’est pas ma première victoire. En effet mon premier souvenir était aussi en 106, le rallye de la Drôme 2011. Pourtant le premier jour avait mal commencé, on était pas dans le rythme (6ème de classe). Mais le deuxième jour la météo a fait des siennes. Après un très bon choix de pneus on s’est retrouvés dans la position idéale sous la pluie. On s’est mis à remonter le classement à vitesse grand V, prenant parfois jusqu’à 3secondes au kilomètre au meilleur de notre catégorie. Le plus beau souvenir est dans la spéciale de l’Echarrasson, pas forcement ma préférée mais elle me réussit plutôt bien. Au prix de pas mal de risques on a fait un résultat qui pour moi est le meilleur de ma carrière, dans ces conditions extrêmes on s’est permi de faire une 8ème temps de spéciale au scratch, devançant avec notre modeste 106 de 140cv des autos bien plus performantes (Punto s2000,clio R3….) et des grands noms de notre région (Thomas Baral, PatrickArtru….) On avait toutefois perdu trop de temps le samedi mais nous avons terminé 2ème de classe. A ce jour cela reste mon meilleur souvenir et cette sensation de pilotage dans ces conditions là ont définitivement changé ma vision des choses sur la pluie.

Quels sont vos modèles et quelle auto aimeriez-vous piloter ?

Comme tout pilote le rêve serait de piloter une WRC ou une S2000, L’intérêt pour les kit car est également là, une 306 maxi ou saxo serait intéressante. Mais à l’heure actuel ce milieu n’est encore pas à notre portée. Les budget sont trop importants. L’avenir risque plutôt de ce porter sur une CR max ou clio R3 qui sont pour moi des autos à fort potentiel.

Que diriez vous pour convaincre une entreprise de vous sponsoriser ?

De part ma formation et ma façon d’être je ne suis pas à ma place en terme de recherche de sponsoring, ma timidité est souvent un obstacle. Mais quand je dois le faire je mets en avant l’aspect médiatique, le rallye reste un sport mécanique pas mal médiatisé en région. Pouvant toucher pas mal de public. Je mets l’accent aussi sur le besoin que l’on a dans notre sport d’avoir des soutiens, il n’y a pas de mystère, le budget alloué fait partie de la performance et sans tout nos sponsors qui nous aident rien ne serait possible. La passion fait beaucoup mais le budget est indispensable. J’ai une phrase qui est devenue la ligne de conduite de notre association et qui résume très bien notre état d’esprit : « De notre passion , naît notre réussite »

bejamin_changarnier_clio

Bon courage !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR