Le Mag Sport Auto

Interview Igor Fraga : « Je veux être champion du monde de Formule 1 »

A son aise en virtuel et en réel, le brésilien Igor Fraga s’est révélé fin 2018 en remportant le championnat du monde Nations Cup Gran Turismo. A l’orée de sa saison de F3, nous avons pu le rencontrer pour évoquer son parcours et ses objectifs.

Igor, peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Igor Fraga, je viens du Brésil et j’ai 20 ans. Je suis connu sous le PSN « IOF_Racing17 » et je suis pilote de course.

Quand as-tu commencé en simracing ?

J’ai débuté en simracing quand j’avais 3 ans, en 2001 ou 2002. Mon père voulait me faire découvrir le karting, donc il m’a acheté un volant, une Playstation 2, Gran Turismo 3 et j’ai commencé à jouer. Quelques mois après on s’est lancés en karting, et depuis ce jour ça ne s’est jamais arrêté.

Igor Fraga en karting (photo credits : Igor Fraga)

Tu es le champion du monde 2018 Nations Cup Gran Turismo. De quelle manière ce titre a-t-il changé ta vie ?

Ça a changé beaucoup de choses dans ma vie. Quand j’ai gagné, les gens ont commencé à s’intéresser à moi et cela m’a beaucoup aidé dans le simracing et l’automobile réel. Le sport automobile est très cher et l’on doit avoir un réseau pour s’y développer. Devenir le champion du monde Gran Turismo m’a énormément aidé à construire ce dernier.

Tu es aussi le vainqueur du McLaren Shadow Project. De même que pour Gran Turismo, qu’est-ce que cela t’apporte ?

Etre lié à un constructeur aussi important que McLaren signifie d’abord beaucoup pour moi. Ça peut ouvrir beaucoup de portes. Cette année je vais faire des tests dans le simulateur de F1, suivre un programme pour développer mes compétences de pilote. On va travailler sur beaucoup de choses, essayer de développer mes capacités et je me réjouis à cette idée.

Y a-t-il d’autres compétitions sur lesquelles on pourrait te voir ?

Pour le moment je vais d’abord me concentrer sur Gran Turismo. J’ai essayé l’eROC l’an passé, mais c’était très compliqué puisque c’était pendant la même période que le McLaren Shadow, qui était ma priorité. Il faudra voir cette année, mais Gran Turismo est ma priorité.

Cette victoire dans un concours organisé par McLaren a-t-elle quelque chose à voir avec ton départ de l’équipe Williams eSport ?

Cela n’a rien à voir avec ma victoire au McLaren Shadow. Je ne voyais simplement aucun avantage à rester à la Williams eSport. Donc j’ai terminé mon contrat et je suis parti.

Est-il plus dur d’avoir du succès en réel ou en simracing ?

Les deux ont un différent degré de difficulté. Dans la vraie vie, vous avez besoin d’argent et j’ai eu de la chance d’être né au Japon. Le karting y est bien plus accessible, que dans de nombreux pays. J’ai eu de bons résultats qui m’ont permis de trouver des sponsors pour avancer dans ma carrière. Le virtuel est différent. Il y a énormément de compétiteurs qui s’entraînent beaucoup, mettent beaucoup de temps et d’efforts et il est aussi très difficile d’être au top.

Comment fais-tu pour rouler sur Gran Turismo, Assetto Corsa, en vrai et toujours être rapide?

Le secret c’est d’essayer de s’adapter aussi vite que possible et faire de son mieux partout. Que ce soit le set-up, le pilotage, il faut toujours tout améliorer et essayer de se battre à chaque fois.

Quel est ton combo (voiture + piste) favori sur Gran Turismo?

Je pense que c’est une Groupe 2 (GT500 dans Gran Turismo) sur Fuji. J’avais quelques difficultés sur cette piste avant, mais je pense que j’ai réussi à trouver la clé. Et c’est un circuit très cool. Il y a des épingles, des virages à haute vitesse, un dernier secteur serré. Donc j’aime rouler avec des Groupe 2 dessus.

Quelle est ta principale qualité ?

Je pense que c’est ma faculté à faire des choix en course. Où dépasser quelqu’un, quelle stratégie adopter en fonction de la course, c’est quelque chose que je fais bien. Pas parfaitement à 100% bien sûr, mais j’ai l’habitude d’être bon.

Un rêve que tu as ?

Je veux être champion du monde de Formule 1. C’est ambitieux, mais c’est ce rêve qui m’amène où j’en suis aujourd’hui, donc je n’abandonne pas.

De tous les jeux de course, lequel est ton favori ?

J’en ai deux : Gran Turismo 4 et Gran Turismo Sport.

Et enfin, quels sont tes objectifs pour 2019 ?

Je veux être le champion du monde Nations Cup Gran Turismo à nouveau. J’espère aussi me battre pour le titre en Formula Regional European (la nouvelle F3 Europe).

(English version) Interview Igor Fraga : « I want to be a Formula 1 world champion »

Used to virtual and real driving, Brazilian Igor Fraga proved himself at the end of 2018 when he won the Gran Turismo Nations Cup World Championship. Just before the beginning of his F3 season, we met him to talk about his career and his objectives.

Igor, can you introduce yourself ?

My name is Igor Fraga, I am from Brazil and I am 20 years old. I am known as « IOF_Racing17 » on Gran Turismo and I am a racing driver.

When did you start simracing?

I started simracing when I was 3 years old, in 2001 or 2002. My dad wanted to introduce me to go-karting, so he bought me a steering-wheel, a Playstation 2, Gran Turismo 3 and I started playing. A few months after, I started driving on go-karting. Since that day, it never stopped.

Igor Fraga go karting (photo credits : Igor Fraga)

You are the 2018 Gran Turismo Nations Cup World Champion. In what way did this title change your life?

It changed my life in many ways. When I won, people started to know me and it really helped me in simracing and in real life racing. Real racing is expensive and you must have some connections with people to make it through. Become the Gran Turismo World Champion helped me a lot to do it.

You also won the McLaren Shadow Project. Same as Gran Turismo, what does this victory bring you?

Being connected to McLaren, such a manufacturer, it first means a lot to me. It can open a lot of doors. This year I will be doing F1 simulator testings, driver skills development programme. We are going to work on many things to improve my skills, so I’m looking forward to that.

Are there any other competitions where we could see you?

At the moment, my biggest focus will be on GT. I tried the eROC last year, but it was difficult because it was on the same period that the McLaren Shadow. As it was my priority, I needed to prepare myself for this competition. But for this year, I am really focused on Gran Turismo.

Does this victory, in a contest organized by McLaren, has something to do with the fact that you left Williams eSport?

Absolutely not. I did not see any advantage in staying as a Williams eSport simracer. So I just finished the contract and left.

Is it tougher to have success in real life racing or in simracing?

Both have different degrees of difficulty. In real life, you must have money and I am fortunate I was born in Japan, because go-kart is more accessible there than in a lot of countries. I started to have good results, and I had the chance to get some sponsors, which helped me through my career. The virtual side is different. There are many many competitors practicing a lot, putting a lot of efforts and be on top is very difficult too.

How do you manage to drive on Gran Turismo, Assetto Corsa, for real and always be fast?

The secret is to try to adapt as soon an possible and do your best in every way. Whether it is set-up, strategy, driving skills, you have to improve everything you can and try to beat yourself each time.

What is your favorite combo (car + track) on Gran Turismo?

I think it is a Group 2 (GT500 in Gran Turismo) on Fuji. I had some difficulties on the track before, but I now feel like I found the key of it. And it is a good circuit. There are hairpins, high speed corners, a tricky last sector. So I enjoy a lot Fuji with Group 2 cars.

What is your main quality?

I think racing craft. Make decisions during the race such as where to passe someone or when to stop, it is something that I can do well. Not a 100% perfect, of course, but I use to be good.

One dream you have?

I want to be a Formula 1 World Champion. It’s ambitious, but it is this dream that makes me come where I am now, so I don’t give-up.

What is your favorite simracing game of all time?

I have two favorites : Gran Turismo 4 and Gran Turismo Sport.

What are your objectives for 2019?

I want to be the Gran Turismo World Champion again. I also hope to fight for the title in Formula Regional European (the new F3 Europe).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR