Le Mag Sport Auto

IBR Développement, du rallycross pour faire parler de la maladie d’Alzheimer !

IBR Développement, du rallycross pour faire parler de la maladie d'Alzheimer !

Les sports mécaniques peuvent aussi servir de support de communication pour différentes causes. Au Dakar, on a vu Romain Dumas rouler sous les couleurs de Mécénat Chirurgie Cardiaque en 2015 et 2016. Cette année, une équipe se lancera en Championnat de France de Rallycross pour soutenir la cause Alzheimer. IBR’Développement, c’est le nom de l’équipe, engagera deux Peugeot 207 F2000 D4 cette saison. Nous avons eu l’opportunité d’échanger avec Gwénaëlle Fily sur ce sujet. Voici ses réponses à nos questions :

Rallycross, IBR Développement veut sensibiliser à la maladie d’Alzheimer !

Le Mag Sport Auto : Bonjour, pouvez-vous présenter votre équipe IBR’ développement ainsi que votre projet ?
Gwénaëlle Fily :
Ivan Bedouet a été pilote pendant plusieurs années. Après des victoires probantes à l’échelon régional, il a couru pendant 7 saisons en championnat de France. Après 4 ans d’absence, encouragé par ses enfants et sa femme, il revient toujours passionné. Il est aussi motivé par une belle rencontre, celle d’un autre pilote, Pascal Lambec, avec qui nous avons créé la team IBR’Développement et avec lequel nous allons participer au championnat de France de Rallycross 2018.

LMSA : Comment s’explique votre choix de courir en Rallycross plutôt que dans autre sport auto ?
GF :
Ivan est tombé dans la mécanique et le sport auto quand il était petit. Ivan vient de l’UFOLEP auto-cross. Étant enfant il allait voir le Rallycross de Mayenne tous les ans et a toujours rêvé d’en faire : « Un jour je serai pilote de Rallycross… »

LMSA : Pourquoi le choix de ces Peugeot 207 F2000 D4 ?
GF :
Pas de choix fait, nous avions déjà les voitures.

LMSA : N’avez-vous pas peur du fossé de médiatisation entre les supercars et les D4 ? Le choix de ne pas rouler en Supercar est-il uniquement financier ?
GF :
Le choix de la D4 s’est fait parce que nous avions déjà les voitures 207 F2000. Bien sûr il y a une question de budget pour rouler en Supercar. Le fossé médiatique n’est pas un challenge pour nous. Notre challenge : Piloter contre la maladie d’Alzheimer, quelque soit la division, notre bataille serait la même. La cause est suffisamment d’actualité pour que les médias jouent leur rôle d’information et de sensibilisation. Le projecteur doit être mis sur la cause pas sur les pilotes, de D4 ou autre…

LMSA : Que pensez-vous du calendrier de cette saison 2018 du Championnat de France de Rallycross ?
GF :
Le calendrier est intéressant : une trêve estivale pour se réajuster et faire évoluer la voiture. De nouvelles dates comme Abbeville arrivent au calendrier. Le Rallycross attire de nouveaux circuits et de nouveaux spectateurs tant mieux ! Nous nous en réjouissons afin de donner de l’ampleur à la cause que nous défendons.

LMSA : Imaginons, les fonds récoltés dépassent le budget escompté, pourrait-on vous voir avec une autre auto à Lohéac ?
GF :
Si cela est le cas la priorité sera donnée à l’aide aux malades. En 2019, Ivan Bedouet réfléchira peut-être autrement . Cela n’empêche que ce pilote est fan du circuit de Lohéac.

Sensibiliser sur une maladie qui peut toucher tout le monde !

LMSA : France Alzheimer 53 s’associe à votre projet. Des actions sont prévues tout au long de l’année, pouvez-vous nous en dire plus sur ces actions ?
GF :
France Alzheimer aura un stand dédié sur chacun des circuits où IBR’Développement sera présent pour sensibiliser à la cause, informer et guider les familles et récolter des fonds au travers de petites surprises et souvenirs vendus. Les bénéfices seront reversés à la recherche et aux malades

LMSA : Un petit mot sur l’association « Défi Organisation » ?
GF :
Au fait de ce challenge et aimant les relever DEFI organisation nous accompagnera. C’est un club qui accompagne des épreuves sportives, culturelles, événementielles, et qui soutient la cause Alzheimer plus de 15ans. Ils ont œuvré dans le cyclisme, la voile (avec la transat AG2R), la trans’manche (avec Bernars Stam). Nous importons l’association en Mayenne au travers d’une épreuve sportive de plus en plus médiatique : le Rallycross ! Le tout, avec le défi de sensibiliser et de mieux informer les familles de ce fléau qu’est la maladie d’Alzheimer.

LMSA : Cette maladie, considérée comme l’un des maux du XXIe siècle, peut toucher tout le monde. Je vous laisse carte blanche pour sensibiliser nos lecteurs et les potentiels partenaires qui nous lisent :
GF :
Nous avons la conviction que la notoriété médiatique du Rallycross peut être un acteur pertinent pour mener une campagne de sensibilisation sur la connaissance de la maladie d’Alzheimer.
Aujourd’hui il y a 3 millions de personnes directement ou indirectement touchées par la maladie d’Alzheimer. 275000 malades, dans 8 ans en France ils seront 1 800 000, si nous n’agissons pas maintenant ! Soyez partie prenante pour faire sortir cette maladie de l’ombre, aidez nous à tourner les projecteurs sur les malades et leur famille qui en ont tant besoin. En soutenant IBR’Développement vous soutenez l’aide aux malades et aux accompagnants. Ces familles ont besoin de vous, ont besoin de nous. La maladie concerne chacun d’entre nous ! Pourtant elle est encore mal connue, mal perçue, mal prise en charge et souvent trop tard.
Ma mère est diagnostiquée depuis 2 ans, elle a aujourd’hui 64 ans et ne me reconnaît plus !
Soutenez nous, aidez-les !

Premier rendez-vous de la saison, le Rallycross d’Abbeville (5-6 mai). En attendant, vous pouvez soutenir la cause et prendre contact avec Gwénaëlle Fily et Ivan Bedouet au 02 43 98 72 45, au 06 87 64 33 22 ou via mail : ibrdeveloppement@laposte.net

Nous remercions Gwénaëlle pour ses réponses et le temps qu’elle nous a accordé. On lui souhaite la meilleure réussite pour ce beau projet !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR