Le Mag Sport Auto

Jean-Eric Vergne sanctionné après son comportement anti-sportif

Formule E : Jean-Eric Vergne

Heureusement pour Jean-Eric Vergne, les commissaires sportifs de la Formule E sont moins durs que ceux oeuvrant en Formule 1…Le pilote tricolore, fraîchement titré pour la seconde fois d’affilée, a fait l’objet d’une sanction. En effet, pendant la course 1, le pilote DS/Techeetah a violé le code sportif du championnat 100% électrique.

Une journée de travaux d’intérêt public pour JEV

Lors de la première course de l’ePrix de New-York, alors qu’André Lotterer -coéquipier de Vergne- était loin avec une monoplace endommagée, JEV a fait une demande pour le moins spéciale à son ingénieur. En effet, via la radio, l’intéressé a demandé à ce que son coéquipier s’arrête sciemment en piste, afin de provoquer la sortie d’une voiture de sécurité. Chose à laquelle son ingénieur n’a pas répondu, heureusement pour le tricolore. Car si l’équipe s’était exécutée, la sanction aurait sans doute été plus lourde avec, peut-être, une conséquence sur son titre.

« Tout autre pilote de Formule 1 ou de Formule E auquel vous auriez été confronté aurait demandé la même chose« , a-t-il commenté, après la course. « Vous êtes vous-même loin et vous voyez votre coéquipier avec une voiture endommagée faire un tour en arrière, il est donc normal de faire une telle demande, tout le monde l’aurait fait, cela aurait été différent si sa voiture avait été intacte. C’est pourquoi je lui ai demandé de mettre la voiture au mur »

Toujours est-il que, pour avoir fait preuve d’un comportement jugé anti-sportif, le tricolore devra s’acquitter d’une journée de travaux d’intérêt public. Un moindre mal, qui ne met pas en danger son titre ni même celui de son écurie, DS/Techeetah.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR