Le Mag Sport Auto

Kubica sera scruté par Williams à Abu Dhabi, mais Sirotkin est une option

Le retour de Robert Kubica en Formule 1 fait couler beaucoup d’encre, depuis plusieurs moins. Normal, pour un pilote dont le talent le plaçait sur des trajectoires sensiblement identiques à celles de références actuelles comme Lewis Hamilton ou Sebastian Vettel. D’où, aussi, cet intérêt de Williams. Néanmoins, l’équipe britannique ne s’emballe pas et préfère rester prudente…

Formule 1 : Kubica, une dernière évaluation cruciale…

Voilà deux semaines environ qu’il se murmure qu’un contrat lierait, d’ores et déjà, Robert Kubica à Williams. Pourtant, les propos de Paddy Lowe, en marge du Grand-Prix d’ Abu Dhabi, confirment qu’il n’en est absolument rien. Car, comme nous le suggérions il y a quelques heures, les essais Pirelli de la semaine prochaine seront bel et bien destinés à évaluer une dernière fois les capacités du polonais. Nous ne parlons pas de vélocité, bien entendu, mais plutôt de condition physique. C’est, évidemment, le spectre de sa blessure à la main qui est l’objet de toutes les attentions. A quel point cela pourrait affecter ses performances sur la durée d’un Grand-prix, dans des conditions réelles ? C’est précisément cette question à laquelle les dirigeants de Williams doivent, encore, répondre.

« Avec Robert, nous sommes dans un processus qui consiste à évaluer si ses blessures auront une incidence sur sa capacité à piloter une Formule 1, c’est aussi simple que ça. Jusqu’à présent, ça s’est bien passé, c’est tout ce que je dirais. Nous avons fait rouler une voiture 2014 et il n’y a pas eu de problème, donc je pense que nous allons simplement regarder comment ça va se passer la semaine prochaine, puis nous ferons notre évaluation. Il fera un programme normal, et nous pourrons répondre à ces questions ». Paddy Lowe, Directeur technique de Williams Racing.

Mais la véritable révélation (toujours selon Lowe) provient de l’engagement de Sergei Sirotkin (pilote de réserve Renault, libéré quelques jours par le losange), dont le profil intéresserait le Team Williams. Pour un poste de titulaire ? C’est plus ou moins ce que sous-entend Lowe. S’agit-il d’un moyen de mettre, à nouveau, Kubica sous pression (NDLR : les deux hommes se relayeront le même jour, aux commandes de la Williams, pendant les essais Pirelli) ou l’intérêt évoqué est-il de nature réelle ?

Quoiqu’il en soit, il pourrait s’agir d’une mauvaise nouvelle pour ceux qui entretenaient toujours un mince espoir de récupérer le baquet de Felipe Massa. Pascal Wehrlein, Daniil Kvyat et Paul di Resta seraient, donc, désormais, menacés par un nouveau candidat. Qui dispose, qui plus est, de soutiens financiers. Il reste, malgré tout, difficile d’envisager que l’écurie britannique miserait sur un duo Stroll-Sirotkin l’an prochain, en cas d’échec de Kubica aux tests d’endurance…

Mais les réponses à ces questions ne devraient plus tarder.

Téléchargez nos applications gratuitement et recevez nos alertes (news, essais libres, qualification et course)  : applis Android (Google Play) et iOS (Apple)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR