Le Mag Sport Auto

La Toyota #8 remporte les 24 Heures du Mans 2019 !

WEC : La Toyota #7 l'emporte à Silverstone 2019

Toyota a signé le doublé aux 24 Heures du Mans 2019 au terme d’un finish incroyable. Alpine remporte le LMP2, Ferrari le GTE Pro et Ford le GTE Am.

Ce n’est pas une surprise, comme en qualifications, Toyota a réalisé le doublé aux 24 Heures du Mans 2019. Ce qui l’est, en revanche, c’est que la #8 s’impose. Victime de deux crevaisons, la #7 a du laisser son leadership à la voiture soeur après avoir mené près de 23 heures durant. Echouant au final à 16’972 secondes, l’équipage #7 n’est pas parvenu à rattraper l’autre prototype japonais. La Toyota #8 d’Alonso – Buemi – Nakajima s’impose donc et remporte également le championnat du monde d’endurance.

Du côté de la 3ème place, la SMP Racing #11 a su profiter d’une erreur de Gustavo Menezes, sur la Rebellion #3 pour prendre le podium. Aleshyn, Petrov et Vandoorne sont donc 3èmes. La Rebellion #1 termine 4ème, à 3 tours du podium. L’autre prototype Suisse est 5ème, à 6 tours.

La victoire aux 24 Heures du Mans et le titre pour Alpine

En LMP2, la fiabilité a fait la différence pour l’Alpine #36. Devancée par le G-Drive, cette dernière a du abandonner sur problème mécanique. De quoi ouvrir la voie du succès à l’équipage français, aussi bien au Mans qu’en WEC ou la #36 remporte le titre. Après une victoire sur tapis vert l’an passé, voila une belle revanche pour la marque de Dieppe.

Le Jackie Chan DC Racing termine second avec sa #38 devant la TDS Racing #28. Elles sont à respectivement un et deux tours.

GTE Pro, la surprise Ferrari !

En GTE Pro, Ferrari a mystifié ses adversaires. Les Italiens, que la BoP n’avantageait clairement pas en qualifications, ont réussi à s’accrocher en course et même mieux, en remportant la catégorie !

La voiture du AF Corse #51 devance les deux Porsche officielles #91 et #93. Ces dernières sont à seulement 49 et 1’07 minute, après 24 Heures de course.

Le Keating Motorsport ne craque pas en GTE Am

Le GTE Am était, lui aussi, extrêmement disputé. Largement en tête, la Ford #85 a en effet récolté un drive-through pour avoir fait patiner ses pneus dans les stands à environ une heure de la fin. De quoi réduire l’écart de 37 à 6 secondes mais pas abattre Ben Keating, qui a su monter l’écart sur la Porsche à 44 secondes pour l’emporter dans la catégorie. La Ferrari du JMW Motorsport termine 3ème.

Voila qui conclut une saison longue de 14 mois au cours de laquelle Toyota, mais aussi Rebellion et SMP Racing se sont affrontés pour les podiums et victoires. Rendez-vous le 1er septembre prochain où, sauf changement, se tiendront les 4 Heures de Silverstone.

Le top3 des différentes catégories aux 24 Heures du Mans 2019

LMP1

  1. Toyota #8
  2. Toyota #7
  3. SMP Racing #11

LMP2

  1. Alpine #36
  2. Jackie Chan DC Racing #38
  3. TDS Racing #28

GTE Pro

  1. Ferrari #51
  2. Porsche #91
  3. Porsche #93

GTE Am

  1. Keating Motorsport #85
  2. Team Project 1 #56
  3. JMW Motorsport #84

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR