Le Mag Sport Auto

Le DTM s’internationalise et accueille des Aston Martin, à la place des Mercedes

Alors que ce championnat était tourné quasi-exclusivement vers son pays de naissance, l’Allemagne, il y a une dizaine d’années, le DTM poursuit son virage à 90°. L’arrivée de Gerhard Berger à la tête de la série en question n’est pas étrangère à ce revirement, l’ex-pilote de Formule 1 ayant la volonté de lui donner un second souffle. Et très clairement, l’arrivée d’Aston Martin Vantage l’an prochain confirme cette nouvelle tendance.

Aston Martin : pas d’engagement officiel

Si Aston Martin ne s’engage pas de manière officielle en DTM, la marque Britannique a toutefois accepté que les structures HWA (Mercedes) et R-Motorsport fassent usage des silhouettes des Vantage, en 2019, dans le championnat DTM. Ces dernières rejoindront donc les BMW et Audi tandis que les Mercedes vont disparaître, en raison d’un nouvel engagement ailleurs, en Formule E en l’occurrence.

Evidemment, pour Berger, il s’agit d’une petite victoire s’inscrivant dans la volonté affichée par le pilote autrichien d’exporter d’avantage ce championnat. Le rapprochement technique avec la série Super GT japonaise était un premier pas, le bouleversement du calendrier en est un autre. Car Gerhard souhaite que 50% des courses se déroulent en dehors du territoire allemand.  L’idée étant, aussi, d’attirer d’autres constructeurs, au-delà des frontières de l’Allemagne…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR