Le Mag Sport Auto

Le triplé pour les Peugeot 2008 DKR (étape 9 du Silk Way Rally)

Alors que la huitième étape avec échappé aux lionnes, les Peugeot 2008 DKR ont fait preuve d’un écrasant sursaut d’orgueil à l’occasion de l’étape 9 en réalisant un indiscutable doublé, dur pour la concurrence. Et c’est Cyril Despres, solide leader du classement général, qui s’est imposé sous une chaleur pesante alors que Sébastien Loeb se classait 2ème, juste devant Stéphane Peterhansel.

Les Peugeot 2008 DKR sur une autre planète

Qui pourra bien battre Peugeot cette année, sur le Silk Way Rally ? Personne, du moins côté concurrence, chez Mini notamment…Seuls des problèmes mécaniques ou ralentissements divers semblent être en mesure d’avoir raison des Peugeot 2008 DKR, littéralement inaccessibles, une fois encore. Despres signe donc sa 4ème victoire sur le Rallye et devance l’abonné aux deuxième places, Sébastien Loeb, qui terminait son étape très fort après avoir perdu du temps en haut d’une dune.

Stéphane Peterhansel complète ce podium, joli triplé pour Peugeot alors que le cap de la mi-course vient seulement d’être passé.

Cyril DESPRES – Étape 1er  / Général 1er
« Ce n’est jamais facile d’aborder une spéciale où nous savons qu’un cordon de dunes nous attend d’entrée de jeu. On avait un peu de pression, beaucoup de questionnement et finalement tout s’est bien passé et on gagne même l’étape ! Nous avons rattrapé Sébastien arrêté dans la dernière dune et avons dû ouvrir la route ensuite. Les choses se passent bien en ce moment pour nous, nous gagnons à peu près une spéciale sur deux. C’est euphorisant mais on reste sur nos gardes. La voiture était parfaite aujourd’hui. »

Sébastien LOEB – Étape 2ème  / Général 2ème
« On avait une petite appréhension sur la partie dunes de cette spéciale, parce que le sable ne nous avait pas forcément été très profitable au Dakar. On a vu Yazeed Al Rahji plonger violemment derrière une dune donc j’ai freiné et on s’est tanqué. On a perdu dix minutes, Daniel croyait même que c’était plié… On a remercié Jean-Paul d’avoir creusé pour nous sortir de là ! Après on a dû cravacher pour remonter le temps et on finit avec le deuxième meilleur chrono, autant dire qu’on n’a pas amusé la galerie ! Ce n’était pas évident car le rythme était élevé mais on avait des superbes sensations de pilotage. Au général on perd du temps sur Cyril, le premier, mais on en prend aux autres qui sont derrière. Si on peut arriver à Pékin avec le doublé Peugeot, on va le faire et jouer l’équipe. » 

Stéphane PETERHANSEL – Étape 3ème / Général 17ème
«  Cela faisait longtemps que nous n’avions pas fait une spéciale 100% désert. Les paysages étaient magnifiques. Après le départ, nous avons attendu Cyril, puis aidé Sébastien à sortir la voiture qui s’était coincée au sommet d’une dune. Jean-Paul a creusé comme un fou pendant une dizaine de minutes. Nous avons fini la spéciale dans la poussière de Al Rahji, que nous n’avons jamais réussi à doubler. Même si nous sommes loin au général, nous sommes ravis de pouvoir aider nos coéquipiers et participer à leurs succès. »

Au classement général, la meilleure des Mini point déjà à plus de 27 minutes de la plus véloce des Peugeot, autant dire un gouffre. Aujourd’hui, 340 km attendent les pilotes de ce Silk Way Rally entre Hami et Dunhuang. Une étape 10 qui s’annonce, elle aussi, riche en chaleur avec des températures ressenties qui pourraient friser avec les 43°…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR