Le Mag Sport Auto

Lewis Hamilton à 4 points du titre après son coup du sombrero

Lewis Hamilton saluant ses fans

Si la victoire de Mercedes au Grand-Prix du Mexique de Formule 1 2019 est du en partie à une stratégie audacieuse de Mercedes, il ne faudrait pas écarter pour autant la participation du pilote. Car peu d’écuries croyaient réellement à cette stratégie à un seul arrêt. Et encore fallait-il disposer dans ses rangs d’un pilote capable de la mener à bien. Lewis Hamilton était de ceux-là…

Lewis Hamilton : une victoire de champion du monde

Quelque part, la victoire de Lewis Hamilton n’était pas réellement attendue, à México. Car, entre la domination des Ferrari et l’impressionnant rythme affiché par Max Verstappen en qualifications, l’affaire semblait attendue. Mais avec Mercedes et ses stratégies diaboliques, rien n’est jamais perdu. Et même si le Britannique ne croyait pas vraiment en ses chances avec un arrêt aussi précoce, son team, lui, savait l’Anglais capable de le faire. Voilà qui nous rappelle d’autres succès acquis à l’audace, comme ce GP de Hongrie qui semblait promis à Verstappen…

C’est d’ailleurs l’une des forces de Mercedes cette année, cette capacité à prendre de gros risques stratégiques, en course, pour compenser un déficit de performance. Un certain Michael Schumacher, au temps de Benetton puis de Ferrari en avait acquises un certain nombre de la sorte. Comparaison légitime, Lewis étant sur le point de signer sa 6ème couronne, à une unité du champion allemand.

Verstappen et Ricciardo l’ont fait aussi

Toujours est-il qu’au Mexique, en misant sur les problèmes de surchauffe affectant toutes les monoplaces en aspiration, l’étoile à trois branches a vu juste. Car jamais Sebastian Vettel n’aura eu la moindre occasion d’attaquer le leader pendant la course. Même sanction pour Valtteri Bottas, calé dans l’aileron de la Ferrari. Mais encore fallait-il tenir la stratégie à un arrêt unique, en gérant au maximum les gommes. Chose parfaitement réussie par Hamilton mais aussi, Verstappen (6ème) et Ricciardo (8ème). Trois pilotes auteurs de belles remontées, trois pilotes réputés pour leurs qualités de pilotage, aussi.

Grâce à cette victoire, Lewis Hamilton a réalisé un pas décisif vers son sacre. En effet, à trois Grand-Prix du dénouement, le Britannique n’a besoin que de quatre points pour empocher son titre. En d’autres termes, une 8ème place à Austin serait suffisante, quel que soit le résultat de Valtteri Bottas. Mais, en grand champion qu’il est déjà, le Britannique souhaitera le faire en s’imposant, dans un pays qui lui tient particulièrement à coeur…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR