Le Mag Sport Auto

Mercedes ne payera pas pour placer Ocon en Formule 1

Si certains espéraient secrètement un geste de Toto Wolff et Mercedes, pour permettre à Esteban Ocon de s’assurer un baquet pour l’année prochaine, leur rêve vient de s’évaporer…En effet, le Team Principal de l’écurie de Formule 1 a expliqué qu’il serait dangereux « d’ouvrir la boite de Pandore » pour payer des baquets aux jeunes pilotes.

Formule 1 : Mercedes a peur…de ce qui existe déjà et de longue date !

Les choses sont maintenant claires, Mercedes ne soutiendra pas, financièrement, la candidature d’Esteban Ocon chez Williams Racing (équipe chez qui il se rendait cette semaine) ou dans toute autre écurie qui disposerait éventuellement d’un baquet à pourvoir. C’est dans les colonnes de nos confrères d’Autorsport que Toto Wolff a expliqué comment la filière Mercedes fonctionnait tout en évoquant l’absence « d’intérêt commercial » pour financer le baquet d’un pilote, 99% des ressources étant allouées directement à l’équipe en elle-même.

« 99% de nos ressources vont dans l’équipe. Les jeunes pilotes, au-delà de l’aspect émotionnel, doivent également avoir un intérêt commercial. Nous avons soutenu Pascal pendant deux ans, nous l’avons fait avec Esteban pendant deux ans, nous avons aidé George à arriver où il est actuellement. Mais, à partir d’un certain point, si l’analyse de rentabilisation n’a aucun sens, alors ce n’est pas pour nous. »

« Mais, en tant que Mercedes, notre objectif principal est de faire fonctionner notre équipe de course et d’avoir le meilleur pilote possible dans la voiture pour gagner des courses et nous battre pour des championnats. S’il vous manque soit une équipe partenaire comme Red Bull a avec Toro Rosso, soit des relations contractuelles comme Ferrari a avec Sauber ou Haas, alors il est très difficile de trouver le bon endroit pour les jeunes pilotes. »

Un aveu d’impuissance qui confirme probablement la fin de parcours d’Esteban Ocon, du moins pour le moment. Et si l’on comprend l’aspect « dangerosité » évoqué par Wolff concernant le financement des pilotes, cela se passe depuis des années en Formule 1 et d’autres écuries ont déjà procédé de la sorte de façon plus ou moins directe. En conséquence, avec de tels arguments, Mercedes et Ocon paraissent endosser le rôle du « pot de terre » face au « pot de fer ». Car « en face » d’autres binômes jouent avec des cartes différentes…

One Comment

  1. moritz

    21 septembre 2018 at 21 h 00 min

    je roule depuis des années en Mercedes, mais maintenant qu’ils ont choisis, ils n’ont plus qu’a les vendre en Angleterre pour moi…Seuilschwowe!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR