Le Mag Sport Auto

Mitjet change de propriétaire

mitjet

Christophe Cresp devient le nouveau propriétaire du Mijtet, qu’il renomme Mitjet International. Lui-même pilote, il espère faire grandir la catégorie.

Le championnat Mitjet change de propriétaire et de nom. Jean-Philippe Dayraut, fondateur de la marque de voitures de course et compétitions automobiles en 2006, cède sa place à Christophe Cresp. Pilote en Mitjet et entrepreneur aguerri (il co-dirige l’entreprise Sewan, dans les télécoms), ce dernier espère redonner une place d’importance à sa catégorie.

Expansion internationale et conservation des bases

Pour ce faire, le nouveau propriétaire du championnat compte relancer les catégories 2L et Supertourisme. Mais aussi poursuivre son expansion internationale. Ceci avec la Russie, le Danemark, l’Italie et les USA. Tout en envisageant de débuter une collaboration au Benelux, mais aussi en Allemagne et en Espagne, ainsi qu’en Suède et au Canada !

Autre point sur lequel Mitjet souhaite poursuivre, il s’agit de capitaliser sur une formule monotype ainsi qu’une formule Sprint avec quatre départs. Deux éléments qui font la force du Mitjet, puisque permettant même aux plus petits budgets de s’imposer. Ceci en se partageant le volant. Ce que confirme Christophe Cresp :

« Désormais, nous ne mélangerons plus les catégories 2L et ST. L’idée est que tout le monde se sente à l’aise et ait les mêmes chances au départ de la course. Les pilotes vont retrouver le plaisir de la compétition, dans une bonne ambiance et au volant de voitures exceptionnelles. Les Mitjet ont ceci d’unique qu’elles donnent à tout le monde des chances de briller et de se faire plaisir, tout en offrant un rapport qualité/prix/performance et plaisir vraiment imbattable. »

Le Mitjet International veut rester ouvert à tous

L’accès au championnat est en tout cas ouvert de 16 à 76 ans. A un prix « abordable » selon les instances de ce dernier. Tout en conservant ses catégories habituelles : Juniors, Gentlemen et Pro. « Par-dessus tout, je souhaite que les pilotes et les teams retrouvent le même plaisir, voire plus, à participer aux championnats avec nous », précise par ailleurs Christophe Cresp.

Et afin de l’ouvrir encore plus, Mitjet International a lancé u partenariat avec les écoles de pilotage, dans le cadre de la Mitjet Académie. Le but étant d’initier les jeunes talents à la pratique du sport automobile. De quoi permettre d’apprendre les fondamentaux, comme le glisse le nouveau directeur de la marque :

« La transmission de la passion automobile a toujours été au cœur des ambitions du projet Mitjet. Avec cette académie, nous allons pouvoir aller encore plus loin dans ce domaine. C’est une vraie chance pour les jeunes espoirs de la course automobile en France que de piloter sur Mitjet pour apprendre les fondamentaux de la compétition. »

Le Mitjet aborde en tout cas une nouvelle page de son histoire pleine d’ambitions. Que Christophe Cresp ne dirigera pas seul, puisqu’une équipe composée d’experts l’accompagne. A voir si cela suffira pour être à la hauteur des espoirs.

Le championnat 2020 débutera en tout cas du 20 au 22 mars, à Barcelone, en Espagne. Il fera faisant par ailleurs quatre arrêts en France. D’abord à Dijon (1er-3 mai), puis sur le circuit Bugatti (11-13 septembre). Avant de se diriger vers la Nièvre et Magny-Cours (9-11 octobre) pour finalement conclure au Paul-Ricard (30 octobre-1er novembre).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR