Le Mag Sport Auto

Moto3 : Canet gagne et prend la tête du championnat

A l’issue d’une course très serrée, Aron Canet a remporté sa première victoire de la saison au Grand Prix Moto3 des Amériques. Avec cette dernière, il prend les commandes au championnat, à égalité avec Jaume Masia.

Si ce Grand Prix des Amériques Moto3 a été marqué par la victoire de Canet, c’est d’abord Raul Fernandez qui surgit en tête au départ. Le jeune espagnol, qui effectue sa 11ème course en mondial, passe Antonelli. Un instant, l’italien pense à recouper à l’intérieur, mais se ravise, pour passer quelques virages plus loin.

Le pilote Sic58 fait alors le forcing dans ce premier tour, mais la longue ligne droite du circuit d’Austin ne lui permet pas de prendre le large. Rodrigo, Binder et une quinzaine de pilotes recollent. La bagarre peut commencer.

Au fur et à mesure que les leaders se succèdent, les tentatives d’échappées font de même. D’abord Lopez, puis Suzuki, qui lui, parvient, malgré quelques frayeurs, à s’extirper du groupe. Derrière, seul Aron Canet est capable de hausser le rythme pour se rapprocher du japonais.

Tandis que les deux hommes s’échappent, la bagarre fait rage dans le second groupe. Composé de 7 pilotes, tous s’écharpent pour essayer de revenir. C’est notamment Tony Arbolino, remonté de la 18ème à la 7ème place, qui fait le spectacle.

A 7 tours de la fin, le groupe éclate cependant. Migno, Rodrigo et Lopez sont désormais seuls en bagarre de la 3ème à la 5ème place. Une superbe opération, puisqu’ils ne se gênent plus et améliorent leur rythme, signant les meilleurs chronos. De ce fait, l’écart avec Aron Canet, second, commence à fondre. Mais sentant Migno arriver sur lui, l’espagnol accélère lui aussi et se rapproche de Suzuki, toujours en tête.

Il reste 5 tours et Suzuki accélère également pour se mettre à l’abri. Avec 6 dixièmes d’avance, le japonais est sous pression… et chute au virage 7 ! Immense déception dans l’équipe Sic58 dont l’autre pilote, Antonelli est 5ème.

Un nouveau groupe de tête

De chasseur, Andrea Migno se retrouve donc proie de tous les pilotes. Et à 3 tours de la fin, ils sont de plus en plus nombreux à pouvoir attaquer l’italien. Un véritable groupe de 9 pilotes se forme, alors que Canet décide de passer en tête. Passé par Rodrigo, Migno semble perdre le fil, de même qu’Alonso Lopez, lâché.

Aron Canet entre donc en leader de ce dernier tour. Rodrigo suit, un peu trop loin pour attaquer. Mais l’argentin réussit un bon premier partiel et se colle à Canet dans la ligne droite. Migno, Masia et Rodrigo se décalent alors, se battent, ce qui permet à Canet, malin, de prendre quelques longueurs d’avance. L’espagnol ne sera plus rejoint, il coupe la ligne en tête devant Masia et Migno. Malgré tous ses efforts, Rodrigo ne termine que 4ème, à un cheveu du podium. Niccolò Antonelli, plus discret, complète le top5.

Au championnat du monde, tout change également. Avec sa deuxième place, Masia est en tête ex-aequo avec le vainqueur du jour, Aron Canet. S’il n’a pas converti sa pole en victoire, Antonelli prend tout de même la 3ème place du championnat du monde. Arrivé ici en leader, Kaito Toba, victime d’une chute, effectue un zéro pointé aujourd’hui. Il repart 4ème du championnat. Les pistes européennes lui souriront peut-être plus. Le championnat vient en effet s’établir en Espagne pour sa prochaine manche. Ce sera le week-end du 5 mai, sur le circuit de Jerez de la Frontera.

Classement du top10 du Grand Prix des Amériques Moto3

Canet

Masia

Migno

Rodrigo

Antonelli

Arbolino

Fernandez

Lopez

Vietti

Foggia

(crédits photo Twitter Aron Canet)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR