Le Mag Sport Auto

Moto3: Course, Dalla Porta le plus fort en Malaisie

Lorenzo Dalla Porta Moto3 2019

Loin d’être le plus à l’aise, Lorenzo Dalla Porta a montré qu’il restait le plus fort en remportant le Grand Prix de Malaisie Moto3. Parti 30e, Jaume Masia réalise la remontée du jour, avec un podium final.

Après une qualification menée en équipe hier, Marcos Ramirez est en pole position du Grand Prix Moto3 de Malaisie. L’Espagnol ne parvient néanmoins pas à garder cet avantage à l’extinction des feux, dépassé par son compatriote Albert Arenas au virage 1. Sachant avoir un excellent rythme, Ramirez réplique toutefois rapidement. Les dépassements se succèdent et Tatsuki Suzuki mène finalement le premier tour sur le circuit de Sepang.

Tous en lice pour la victoire

La bagarre est lancée et bien lancée, plus de 20 pilotes s’affrontant directement pour la victoire. 16e, Jaume Masia est alors l’homme le plus rapide en piste, avant d’être battu par Marcos Ramirez, qui inscrit un 2’12’’845. L’Espagnol fait l’effort mais ne peut s’échapper, constamment repris par Rodrigo et Suzuki.

A noter qu’à ce moment, tous les pilotes de la catégorie ne forment qu’un seul et même groupe. De quoi piéger plusieurs des favoris, notamment Dalla Porta, Arbolino et Canet. Ces trois habitués du podium sont alors respectivement 9e,10e et 16e.

Une chute casse les groupes

Le rythme s’accélérant, la situation évolue néanmoins extrêmement rapidement. Gabriel Rodrigo force pour reprendre les commandes de la course. Dépassant Tatsuki Suzuki par l’extérieur au virage 4, il se retrouve en délicatesse au moment d’accélérer et part en high-side. Suzuki ne peut l’éviter, de même qu’Alonso Lopez, surpris par ces deux machines au sol. Le crash est impressionnant, heureusement sans dommage physique.

Cela a toutefois comme effet de créer une cassure entre quatre leaders et le reste du peloton. Vietti, Dalla Porta, Arenas et Masia sont donc désormais en tête. Rappelons que ce dernier partait d’ailleurs 30e et dernier sur la grille, suite à un problème technique. Il se bat maintenant pour la victoire.

Une bataille qui permet d’ailleurs à un groupe de poursuivants de réduire l’écart. Constitué de McPhee et Garcia, il porte à 6 le nombre de pilotes en bagarre directe pour la victoire. Nous en sommes alors à mi-course. Lorenzo Dalla Porta est en tête et se comporte en véritable patron, gardant le commandement malgré les aspirations et attaques. On sent cependant que l’Italien force pour rester premier, manquant très souvent la corde.

Dalla Porta profite de la moindre opportunité

Tout change néanmoins à l’entrée du dernier tour. Celestino Vietti déborde en effet dans les premiers virages pour se porter en tête. Il ne peut cependant résister longtemps face aux aspirations de ses adversaires. Dépassé, il laisse Lorenzo Dalla Porta reprendre la tête avant l’entrée dans les longues lignes droites. Le récent champion du monde Moto3 balaie quelque peu la piste, mais ne craint absolument rien et remporte ce Grand Prix de Malaisie Moto3.

Derrière lui, la pression est trop importante pour Arenas, 2e, qui craque et chute dans le dernier virage. Dans une certaine confusion de trajectoires, Sergio Garcia et Jaume Masia tirent le mieux leur épingle du jeu, prenant respectivement les 2e et 3e places. Aï Ogura termine 4e devant un très déçu Celestino Vietti, alors que Marcos Ramirez termine 6e.

Avec cette 3e victoire successive, Lorenzo Dalla Porta consolide encore son leadership au championnat, bien que le titre soit déjà acquis. Aron Canet reste 2e devant Tony Arbolino, dont la 3e place est désormais très disputée par Marcos Ramirez. Tout se jouera lors de la finale, à Valence, dans deux semaines.

Le top10 du Grand Prix Moto3 de Malaisie

  1. Dalla Porta
  2. Garcia
  3. Masia
  4. Ogura
  5. Vietti
  6. Ramirez
  7. McPhee
  8. Canet
  9. Arbolino
  10. Antonelli

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR