Le Mag Sport Auto

Moto3 : Course, Niccolò Antonelli est de retour !

Deux saisons après sa dernière victoire, Niccolò Antonelli a renoué avec le succès au Grand Prix d’Espagne Moto3. Au championnat, Aron Canet (4ème) réalise une bonne opération avec les abandons de Masia et Rodrigo.

Comme à Austin, c’est d’abord Tatsuki Suzuki qui réalise le holeshot. Le Japonais prend immédiatement quelques mètres d’avance. Foggia et Arbolino le prennent en chasse alors que le poleman, Dalla Porta est 4ème. Une chute est à signaler au premier tour, celle de Rodrigo. Puis c’est au tour de Jaume Masia de chuter. Le leader du championnat fait un high-side au virage 2, et doit être évacué par civière.

Cela bénéficie totalement à Aron Canet. L’espagnol, parti 7ème est 4ème, alors que Lorenzo Dalla Porta parvient à rattraper Suzuki et à prendre la tête. Il reste 19 tours et le top10 se tient en deux secondes à peine. La bagarre peut commencer.

Course en paquet

Resserré, le premier groupe rentre alors en bagarre. Cela permet à plusieurs pilotes de les rattraper. A 16 tours du but, il y a près de 13 pilotes en lutte pour la tête, dont Romano Fenati, qui retrouve du rythme en course après un début de saison compliqué. L’Italien parvient même à prendre la seconde place au prix de dépassements très impressionnants.

Et plus les tours progressent, plus la situation s’intensifie. Les positions changent à chaque virage. Le premier à lâcher est cependant Romano Fenati. L’Italien se rate au virage 6 et repart 14ème. Il n’est pourtant pas hors du coup, puisqu’il n’est plus gêné et peut aligner les tours rapides.

Fin de course animée

Mais à 5 tours de la fin, les esprits s’échauffent. Dennis Foggia, sorti trop souvent de la piste doit passer par le long lap. Dans le même temps, Marcos Ramirez percute Niccolo Antonelli à la sortie du virage 4. Sa moto traverse la piste, ne fait par miracle tomber personne, mais gêne Romano Fenati, qui sort de la piste et doit abandonner. Deux virages plus tard, c’est Raul Fernandez qui se rate et accroche violemment Sergio Garcia.

Cela ne calme pourtant pas les pilotes qui, alors que l’on rentre dans le dernier tour, sont près d’une dizaine à pouvoir gagner. Mais Niccolo Antonelli, en tête, s’accroche solidement à sa position. Il est aidé par Suzuki qui prend la seconde position à Vietti, créant un petit écart. Antonelli franchit le drapeau à damiers en tête, devant Suzuki qui résiste jusqu’au bout. C’est un doublé du team Sic58, devant Celestino Vietti. Aron Canet, 4ème, reprend les rennes du championnat du monde, un point devant Antonelli et 12 devant Masia. Direction le Mans, maintenant, pour le Grand Prix de France, 5ème étape du championnat du monde.

https://twitter.com/MotoGP/status/1124974167051337728

Top10 de la course Moto3

1 : Antonelli

2 :Suzuki

3 : Vietti

4 : Canet

5 : Arenas

6 : Toba

7 : Kornfeil

8 : Dalla Porta

9 : Ogura

10 : Migno

(crédits photo : Facebook fan club Niccolò Antonelli)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR