Le Mag Sport Auto

Moto3: Course, première pour Garcia, chutes en série

Sergio Garcia sur sa Moto3

Au terme d’une course Moto3 animée et marquée par de nombreuses chutes, Sergio Garcia remporte son premier Grand Prix, à Valence. Aron Canet garde sa seconde place au général, devant Marcos Ramirez.

La course Moto3 est animée avant même le départ. Dès le tour de chauffe, Aron Canet est en effet victime d’un problème moteur, le menant à une chute. Craignant que de l’huile ne soit dispersée, les officiels décident de retarder le départ afin de nettoyer la piste. La situation est alors critique pour Canet, dont la place de vice-champion semble s’échapper.

Après une dizaine de minutes, le départ est donné. Andrea Migno est en pole position mais se fait dépasser au départ par son équipier, Jaume Masia. L’Espagnol alors leader est cependant surpris par les pneus froids et chute. C’est au final Marcos Ramirez qui mène le tour d’ouverture avec déjà près d’une seconde d’avance.

Néanmoins, les incidents se succèdent dans ces premiers tours, notamment au virage 11. Cinq pilotes, (Yurchenko, Foggia, Alcoba, Antonelli et Tatay) sont victime d’un crash collectif. Une moto prend même feu, menant à l’apparition d’un drapeau rouge. Tous les pilotes sont conscients, bien que Dennis Foggia reste longtemps au sol avant d’être évacué.

Ramirez reprend la tête, nouvelle chute collective

La course reprend donc après une vingtaine de minutes d’interruption. Une nouvelle chance pour Aron Canet, les pilotes reprenant leurs positions de départ originelles. L’Espagnol est donc 4e sur la grille, avec 15 tours à disputer. Le combat pour la place de vice-champion peut reprendre.

Les feux s’éteignent pour la deuxième fois et à nouveau, Marcos Ramirez s’installe en tête. L’Espagnol ne peut cependant s’échapper, mis sous pression par près de cinq pilotes. D’autant que derrière, d’autres hommes forcent pour se rapprocher.

Malheureusement, une nouvelle chute collective survient, dans le cinquième virage du circuit, à droite. Lorenzo Dalla Porta fait en effet un high-side, emmenant avec lui Lopez, McPhee et Tony Arbolino, qui dit adieu à la place de vice-champion. Les pilotes ne sont heureusement pas blessés et la piste est rapidement évacuée.

Les rookies prennent le commandement

Les tours défilent alors et en tête, la situation s’accélère. Marcos Ramirez perd plusieurs positions, chutant au 6e rang. Deux jeunes pilotes sont à ce moment aux commandes, Xavier Artigas emmenant Sergio Garcia dans sa roue. Ce premier prend même le record du tour en 1’40’’297! Le groupe réagit néanmoins immédiatement. Tatsuki Suzuki, 4e, boucle ainsi un tour du circuit Ricardo Tormo en 1’39’’948. Le rythme est extrêmement soutenu.

A un tour du but, Andrea Migno reprend toutefois la main. L’Italien est chahuté par Sergio Garcia, mais tient bon… jusqu’au dernier virage. A l’intérieur, Sergio Garcia contrôle en effet un dépassement d’expérience pour ressortir en tête. C’est suffisant pour s’imposer pour 5 millièmes de seconde!

Après une 2e place à Sepang, Sergio Garcia remporte donc son premier Grand Prix à Valence. Andrea Migno prend la seconde position pour son 100e départ. Un bel adieu à son équipe, qui se retire du mondial après 23 ans de présence. Pour sa première course, le wild-card Xavier Artigas est 3e devant Tatsuki Suzuki, à nouveau dindon de la farce, 4e.

Au championnat, Aron Canet garde sa position de vice-champion. De son côté, Marcos Ramirez termine 3e du général, passant devant Tony Arbolino. Un beau final pour conclure une saison 2019 extrêmement disputée.

Le top10 du Grand Prix Moto3 de Valence

  1. Garcia
  2. Migno
  3. Artigas
  4. Suzuki
  5. Salaç
  6. Canet
  7. Ramirez
  8. Vietti
  9. Yurchenko
  10. Ogura

(crédit photo – motogp.com)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR