Le Mag Sport Auto

Moto3: Dalla Porta fait la bonne opération

Lorenzo Dalla Porta Moto3 2019

A l’issue d’une course solide, Lorenzo Dalla Porta remporte le Grand Prix du Japon Moto3. Une excellente opération, suite aux chutes de Canet et Arbolino.

Placé sur la pole position, Niccolò Antonelli rate complètement son envol. Dépassé de toutes parts, son équipier Tatsuki Suzuki réalise le holeshot pour mener la course. Deririère, les premiers virages sont mouvementés, marqués par trois crashs. Notamment celui de Gabriel Rodrigo, emporté par Jakub Kornfeil dans une chute.

Les premiers tours se passent et en tête, personne ne parvient à dépasser Tatsuki Suzuki. Devant son public, le pilote Sic58 est lancé et contrôle avec quelques dixièmes d’avance. Il emmène dans sa roue les deux pilotes Estrella Galicia, Alonso Lopez et Sergio Garcia, qui ne se font aucun cadeau.

Affrontement direct pour le titre

Une situation qui permet au groupe de poursuivants de remonter. Parmi eux les deux principaux prétendants au titre, Aron Canet et Lorenzo Dalla Porta sont dans le même groupe, l’Espagnol devançant l’Italien. Plus d’une dizaine de pilotes sont encore en lice pour la victoire.

Néanmoins, les leaders sont sur un rythme élevé et la situation se décante rapidement. Plusieurs groupes se scindent, alors que le leadership change. En tête depuis le départ, Tatsuki Suzuki est en effet dépassé par Lorenzo Dalla Porta. Dans le même temps, Tony Arbolino chute. Il s’agit du deuxième crash dans le groupe de tête, après celui de Darryn Binder quelques boucles plus tôt.

Désormais second, Tatsuki Suzuki ne se laisse pas faire. Un virage à l’extérieur, le suivant à l’intérieur, le japonais met une pression immense sans parvenir à passer. Mais l’Italien est solide et garde le leadership.

Canet chute, Dalla Porta s’envole

La solidité, un point sur lequel Aron Canet pêche en revanche cruellement. Perdant petit à petit le contact avec le groupe de tête, l’Espagnol force sur ses freinages pour recoller. Trop, puisqu’il chute à sept tours du but. Une véritable catastrophe pour le second du championnat, qui repart 21e pour s’arrêter quelques tours plus tard. Canet ne marque aucun point, alors que Dalla Porta est en lice pour la victoire.

Et l’Italien donne tout pour rester en tête. Adoptant des trajectoires défensives, il tire profit au maximum de son moteur pour rester en tête. Bien que mis sous pression, le pilote Leopard tient jusqu’au bout pour franchir la ligne en tête pour s’imposer. Derrière lui, Albert Arenas termine 2e, Celestino Vietti, 3e, tous deux après un superbe dépassement sur Suzuki, 4e. Sergio Garcia complète le top5.

Seul des trois leaders au championnat à ne pas avoir chuté, Lorenzo Dalla Porta réalise la bonne opération du week-end. Il compte désormais 47 points d’avance sur Aron Canet, 68 sur Tony Arbolino. Avec encore trois Grand Prix Moto3, un sacre dès la prochaine manche, en Australie, à Phillip Island (25-27 octobre) est envisageable. Pour cela, Dalla Porta devra scorer quatre petits points de plus que Canet.

Le top10 du Grand Prix Moto3 du Japon

  1. Dalla Porta
  2. Arenas
  3. Vietti
  4. Suzuki
  5. Garcia
  6. McPhee
  7. Masia
  8. Ramirez
  9. Lopez
  10. Migno

https://twitter.com/MotoGP/status/1185765104303984640

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR